UTS : Grâce à un service à la cuillère, Moutet a crucifié Verdasco

UTS : Grâce à un service à la cuillère, Moutet a crucifié Verdasco©Media365
A lire aussi

Mathieu Canac, publié le dimanche 26 juillet 2020 à 00h27

Grâce à une fin de match héroïque, Corentin Moiutet est venu à bout de Fernando Verdasco en mort subite (19-13, 13-16, 12-16, 16-13, 3-1). Il prend la 2eme place du groupe B derrière Benoît Paire, tombeur de Dustin Brown lors du duel précédent.

Décidément, les "petits nouveaux" de l'Ultimate Tennis Showdown ont du mal à entrer dans la compétition. Comme Grisgor Dimitrov plus tôt dans la journée, Fernando Verdasco a vite été décroché en début de rencontre. Pris à la gorge par Corentin Moutet, l'Espagnol s'est retrouvé mené 9-3. S'il est parvenu à réduire l'écart, à 9-7, il a pris un gros coup sur la caboche. Utilisant sa carte "le coup suivant compte double", Moutet a remporté ses deux services. De quoi engranger quatre points pour mener 13-7. Une avance confortable qu'il a su maintenir jusqu'à la fin du premier quart-temps. 19-13.

Face à la couverture de terrain incroyable du Français, l'Espagnol a fini par trouver la clef. Il a fait parler sa puissance. Imposant sa lourde gifle de coup droit bourrée au lift, "El Fuego" a réchauffé "The Tornado" en le faisant tournoyer au quatre coins du terrain. Malgré des séquences défensives et des glissades à faire croire que la surface était subitement devenue de la terre battue, Moutet a peu à peu été décroché. 9-7, puis 14-9 avant de finalement s'incliner 16-13. Au changement de côté, il a esquivé la traditionnelle interview des commentateurs. Sans doute préférait-il profiter de la musique mixée par David Guetta en personne.


Le tournant du match : un service à la cuillère

Troisième acte, le moment où la tension a fait son entrée en scène. Alors que le score était serré, un fait de jeu a fait dérailler Moutet. "Tu me ne regardes pas ! Je t'ai dit trois fois que je voulais utiliser ma carte, a-t-il lancé à l'arbitre. A cause de toi je dois l'utiliser comme un abruti (sur le service de Verdasco) ! " Sur les nerfs, agacé par ses fautes lors des points suivant, le Français a complètement craqué mentalement en fin de quart-temps,. Laissant filer, il s'est tout de même fait plaisir en terminant sur fulgurant revers gagnant... à une main ! De quoi retrouver le sourire, malgré un round perdu 16-12.

Dernière manche, le clou du spectacle. Malmené, perdant 12-8, "The Tornado" a soufflé fort. Très fort pour revenir de nulle part. Grâce à un improbable coup tactique. Utilisant sa carte "le coup gagnant compte triple", Moutet a lâché un service à la cuillère suivi au filet pour poser une volée. 12-11. Puis, à 13-11 contre lui, le Français a utilisé l'atout "le coup suivant compte double", valable pour deux échanges, sur le service adverse. Payant. En claquant un retour gagnant pour passer et égaliser, 13-13, il a mis l'Espagnol sous pression. Ce dernier a ensuite commis une double-faute. 15-13 Moutet. Là, "El Fuego" a, à son tour, sorti sa carte "le prochain point compte double". En vain. Service gagnant de Moutet, qui égalise à deux quarts-temps partout. Place à la morte subite. Le premier joueur parvenant à aligner deux points de suite empoche la victoire. Et, plus en confiance après sa fin de manche héroïque, le Français a crucifié son adversaire, 3 points à 1.



UTS2 (week-ends du 25-26 juillet et 1er-2 août)
Groupe A
1 - Richard Gasquet (FRA) : 1 victoire, 0 défaite, 4 sets gagnés, 0 perdu
2 - Feliciano Lopez (ESP) : 1 victoire, 0 défaite, 3 sets gagnés, 1 set perdu
3 - Alexei Popyrin (AUS) : 0 victoire, 1 défaite, 1 set gagné, 3 sets perdus
4 - Grigor Dimitrov (BUL) : 0 victoire, 1 défaite, 0 set gagné, 4 sets perdus

Groupe B
1- Benoit Paire (FRA) : 1 victoire, 0 défaite, 3 sets gagnés, 1 set perdu
2- Corentin Moutet (FRA) : 1 victoire, 0 défaite, 3 sets gagnés, 2 sets perdus
3- Fernando Verdasco (ESP) : 0 victoire, 1 défaite, 2 sets gagnés, 3 sets perdus
4- Dustin Brown (ALL) : 0 victoire, 1 défaite, 1 set gagné, 3 sets perdus

>>> Chaque joueur dispute trois matchs. Le vainqueur de chaque groupe se qualifie pour les demi-finales et rejoint ainsi Alexander Zverev et Félix Auger-Aliassime, d'ores et déjà qualifiés pour le dernier carré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.