US Open : Medvedev a trouvé le déclic

US Open : Medvedev a trouvé le déclic©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 07 septembre 2019 à 09h26

Incapable de se qualifier pour un quart de finale en Grand Chelem depuis ses débuts en Majeur en janvier 2017, Daniil Medvedev va disputer la finale de l'US Open. Le Russe assure avoir trouvé le déclic cet été.



Finaliste à Washington et à Montréal, vainqueur à Cincinnati et finaliste (au pire) à l'US Open. Daniil Medvedev est en train de vivre un été quasi-parfait, que seuls Ivan Lendl (en 1982) et Andre Agassi (en 1995) avaient réussi avant lui. Le Russe de 23 ans espère conclure en beauté en battant Rafael Nadal dimanche, mais en attendant, il est déjà extrêmement satisfait d'être parvenu à passer un cap en Grand Chelem, lui dont le meilleur résultat était un huitième de finale en Australie en janvier dernier. « C'est vraiment dur mentalement en Grand Chelem, a expliqué le Russe en conférence de presse. C'est ce qu'il me manquait avant. Avant, mon meilleur résultat en Grand Chelem était un huitième de finale. C'est tellement dur de gagner un match en cinq sets. Je savais que j'allais dans la bonne direction, il fallait juste que je me batte sur chaque set, sur chaque point, et cela ne fonctionnait pas avant. Mais là, cette semaine, tout a bien fonctionné. J'ai beaucoup gagné de matchs en quatre sets (quatre depuis le début du tournoi, ndlr), ce qui montre combien j'ai été bon mentalement et physiquement ici. Quand je suis arrivé pour la tournée nord-américaine je ne savais pas qu'elle serait si bien. Je dois dire que j'adore les Etats-Unis ! (sourires) Ce qui j'ai fait depuis quatre semaines est génial, surtout comparé à ce que j'avais fait avant. Je ne veux pas m'arrêter là. Je travaillerai toujours pour être meilleur, je ferai de mon mieux chaque jour. » Ses adversaires sont prévenus !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.