Tennis - ATP/WTA : Patrick Mouratoglou publie un long message pour défendre le coaching

Tennis - ATP/WTA : Patrick Mouratoglou publie un long message pour défendre le coaching©Media365

Arthur Merle, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 21h30

Autoriser le coaching sur tous les courts de tennis en compétition doit être « la prochaine réforme majeure » de ce sport. Voilà l'idée que Patrick Mouratoglou, entraîneur de Serena Williams, a tenu à défendre fermement dans un long message posté sur les réseaux sociaux jeudi.

Jeudi, dans un long message publié sur Twitter, l'entraîneur français Patrick Mouratoglou a défendu fermement le coaching dans le tennis. « Autoriser le coaching dans un univers qui le mettra en valeur me semble être la prochaine réforme majeure que le tennis doit entreprendre », a-t-il notamment écrit. Lors de la finale de l'US Open, sa joueuse Serena Williams avait été sanctionnée pour avoir échangé avec Mouratoglou, en tribunes. L'Américaine était alors entrée dans une colère froide et était totalement sortie d'un match qu'elle avait finalement perdu face à Naomi Osaka (6-2, 6-4). Un cas qui en rappelle bien d'autres. Pour rappel, un entraîneur a le droit d'intervenir auprès d'une joueuse sur le circuit WTA, mais pas lors des Grands Chelems. Du côté des hommes, la pratique est interdite quel que soit le tournoi.

Mouratoglou souligne une situation « hypocrite »


Mais Mouratoglou souligne que le coaching « constitue un élément essentiel à toute performance sportive » et que le tennis est l'un des seuls sports à l'interdire de nos jours alors que, finalement, cette situation est « hypocrite » car « la quasi-totalité des coachs intervient verbalement ou par signes ». Mais le lien entre coaching sur le court et performance sportive n'est pas le seul argument utilisé par l'entraîneur de 48 ans, pour qui autoriser et filmer cette pratique participe « à la qualité du spectacle » et à la « dramaturgie » -avec parfois des échanges marquants- tout en donnant un « éclairage ». Très récemment, lors du deuxième tour du tournoi de Moscou, une scène entre le coach belge Philippe Dehaes et la jeune Russe Daria Kasatkina a d'ailleurs été captée, permettant aux téléspectateurs de profiter d'un discours de motivation d'une qualité rare. Et à sa joueuse de relever la tête pour finalement s'imposer face à Alizé Cornet (3-6, 7-5, 6-4)...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.