Tennis - ATP - Eastbourne : Simon sait aussi gagner en deux sets

Tennis - ATP - Eastbourne : Simon sait aussi gagner en deux sets©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 25 juin 2019 à 19h04

Sorti au deuxième tour du Queen's la semaine prochaine, Jérémy Chardy n'a même pas passé le cut, ce mardi à Eastbourne, où il s'est fait cueillir d'entrée cette fois par le Britannique Cameron Norrie (6-3, 7-6). Tout va bien en revanche pour le finaliste surprise du Queen's, Gilles Simon, qui s'est débarrassé en deux sets de Tennys Sandgren. Autre Français engagé dans le tournoi : Pierre-Hugues Herbert a sauvé quatre balles de match avant de s'imposer contre Denis Kudla.



Jérémy Chardy va donc aborder Wimbledon avec seulement trois matchs de préparation, dont deux défaites. Éliminé au 2eme tour au Queen's la semaine dernière par Stefanos Tsitsipas (il avait battu le Kazakh Mikhail Kukshkin pour son entrée dans le tournoi), le Palois s'est arrêté d'entrée cette fois à Eastbourne, qu'il a quitté par la toute petite porte une fois de plus après s'être incliné en deux sets (6-3, 7-6, 1h27) face au modeste Cameron Norrie. Mieux classé que Chardy (49eme, contre 81eme pour le Français), le Britannique n'avait rien pour autant sur le papier d'un adversaire insurmontable pour le Béarnais. Malheureusement, actuellement, tout le monde semble capable de battre ce Chardy qui n'a fait qu'accumuler les contre-performances cette saison à l'occasion d'une demi-finale à Brisbane ou d'un quart à Montpellier. Le reste du temps, le joueur en chute libre au niveau du classement également a eu beaucoup de mal à dépasser le cap du deuxième tour, quand il ne s'est pas cassé les dents d'entrée. Mardi, Chardy a ainsi quitté un tournoi dès son premier match pour la huitième fois cette année, et la troisième fois sur les quatre derniers tournois auxquels il a participé. Passé au travers au premier set contre Norrie, il a toutefois bénéficié d'une opportunité pour relancer complètement la rencontre en égalisant à une manche partout. Mais pour espérer recoller, il aurait déjà fallu que le compatriote de Gilles Simon, finaliste au Queen's dimanche dernier réussisse à breaker le Britannique. Ce qu'il n'a jamais réussi à faire de toute la partie. Dans le jeu décisif qui a conclu cette rencontre, il a bien réussi à s'arracher pour revenir de 3-0 contre lui à 3-3, mais il n'a plus marqué qu'un seul point ensuite (7-4).

Simon a fait court

Gagner un match en deux sets, cela n'était plus arrivé à Gilles Simon depuis son premier tour à Monte-Carlo contre Alex Popyrin. Le Niçois, finaliste dimanche dernier au Queen's en ayant remporté tous ses matchs en trois sets pour atteindre la finale (trois sets également pour se qualifier pour le deuxième tour à Stuttgart, avant d'être éliminé par Auger-Aliassime). Pour ses débuts à Eastbourne, le n°25 mondial a pris la mesure de Tennys Sandgren (92eme, issu des qualifications) sur le score de 7-5, 6-1 en 1h20. Peut-être fatigué par ses exploits de la semaine passée, Simon a été le premier à perdre son service, à 3-3 dans la première manche, mais il a immédiatement débreaké, avant de reprendre le service adverse à 6-5, sur sa troisième occasion. Le deuxième set a en revanche été à sens unique, avec trois breaks réussis par le Français, qui n'a connu qu'une seule frayeur, quand l'Américain l'a débreaké à 2-0. Simon défiera au tour suivant le Chilien Nicolas Jarry, qu'il avait battu à Wimbledon en 2017.

Herbert miraculé

Pierre-Hugues Herbert, autre Français en lice à Eastbourne, devait, à l'origine, faire face au héros du week-end Feliciano Lopez, vainqueur du simple et du double (aux côtés d'Andy Murray) au Queen's, mais l'Espagnol de 37 ans, comme il fallait s'y attendre, a préféré jeter l'éponge. « P2H » affrontait donc l'Américain Denis Kudla, lucky-loser, et il l'a battu. Mais que ce fut dur ! L'Alsacien a en effet eu besoin de trois sets et 2h49 pour s'imposer 5-7, 7-6, 6-4, en sauvant quatre balles de match. Malgré 7 aces dans la première manche (19 au total), Herbert a perdu son service à 3-3 et 5-5 et n'a réussi à prendre qu'une seule fois le service de l'Américain, qui a donc pris les devants dans ce match. Malgré quatre occasion de break dans le deuxième set dont une balle de set à 5-4, le Français n'est pas parvenu à prendre le service adverse dans la deuxième manche, qui s'est donc conclue au tie-break. Et là, Kudla pensait sans doute avoir fait le plus dur en menant 6-4, mais il a raté quatre balles de match, dont l'une sur double-faute, et Herbert s'est finalement imposé 10-8. Ce match était décidément celui des occasions manquées pour le 113eme mondial. Kudla a en effet mené 4-1 dans la dernière manche, avant de voir Herbert enchaîner cinq jeux d'affilée et s'imposer sur sa première balle de match ! Une victoire miraculeuse mais toujours bonne à prendre pour le futur partenaire de double d'Andy Murray à Wimbledon, qui sera opposé à Daniel Evans au tour suivant.

(Avec A.C.)

EASTBOURNE (Angleterre, ATP 250, gazon, 684 080€)
Tenant du titre : Mischa Zverev (ALL)

1er tour
Pella (ARG, n°1) - Bye
Fritz (USA) bat Jubb (GBR, Q) : 6-2, 6-3
Johnson (USA) bat Opelka (USA) : 7-6(4), 6-3
Hurkacz (POL) bat Cecchinato (ITA, n°7) : 6-4, 6-4

Edmund (GBR, WC, n°3) - Bye
Norrie (GBR) bat Chardy (FRA) : 6-3, 7-6 (4)
Herbert (FRA) bat Kudla (USA, LL) : 5-7, 7-6 (8), 6-4
Evans (GBR, WC) bat Albot (MDA, n°8) : 7-6 (2), 6-2

Verdasco (ESP, n°5) bat Millman (AUS) : 6-7(3), 6-4, 6-1
Londero (ARG, LL) bat Clarke (GBR, WC) : 6-7 (5), 6-1, 6-3
Querrey (USA) bat Kukushkin (KAZ) : 6-3, 7-6(4)
Lajovic (SER, n°4) - Bye

Simon (FRA, n°6) bat Sandgren (USA, Q) : 7-5, 6-1
Jarry (CHI) bat Cuevas (URU) : 6-1, 7-6 (4)
Fabbiano (ITA, Q) bat Ward (GBR, Q) : 2-6, 6-3, 6-1
Djere (SER, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.