Stuttgart : Monfils, Pouille et Simon passent en trois sets

Stuttgart : Monfils, Pouille et Simon passent en trois sets©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 11 juin 2019 à 18h20

Lucas Pouille a franchi difficilement l'obstacle Feliciano Lopez au premier tour du tournoi de s'Hertogenbosch, mais le Français a dû écarter deux balles de match avant de s'imposer dans ce remake de la finale 2017, qu'il avait déjà remportée. Gilles Simon est lui aussi passé en trois sets, face à Peter Gojowczyk, alors que Gaël Monfils a sauvé une balle de match avant de s'imposer contre Steven Johnson.

Encore sorti sans gloire (défaite au deuxième tour face à Martin Klizan), il y a quinze jours à Roland-Garros, Lucas Pouille a retrouvé le sourire sur le gazon de Stuttgart, ce mardi, en réussissant ses débuts sur la surface aux dépens de Feliciano Lopez (6-3, 3-6, 7-6). Rejoint au score par l'Espagnol après avoir pourtant remporté la première manche, le Nordiste s'est fait très peur ensuite contre ce joueur classé au-delà du centième rang mondial (108eme). Incapable de faire la différence ni de prendre le service de son adversaire, sorti des qualifications, avant le jeu décisif du troisième set, le demi-finaliste du dernier Open d'Australie a dû, en effet, écarter deux balles de match dans ce tie-break avant de finir par s'imposer 9 points à 7 après près de deux heures de jeu (1h51) lors de ce remake de la finale de l'édition 2017, déjà remportée à l'époque par le Français au bout du suspense (4-6, 7-6, 6-4). Pouille affrontera au deuxième tour l'un des favoris à la succession de Roger Federer le jeune Russe Daniil Medvedev, tête de série numéro 3.

Simon et Monfils également en trois sets

Un deuxième Français est passé ce mardi, en la personne de Gilles Simon. Le 37eme joueur mondial, ridiculisé au deuxième tour de Roland-Garros par l'inconnu italien Salvatore Caruso, s'est défait de Peter Gojowczyk sur le score de 4-6, 6-2, 6-3. Simon a notamment servi 10 aces et n'a été breaké que deux fois, à 2-2 dans le premier set où les deux joueurs ont cumulé quatorze balles de break, et dans le deuxième set alors qu'il menait 3-1. Il a repris le service adverse dans la foulée pour remporter cette deuxième manche, puis enchaîner dans la troisième en breakant à 3-2 et s'offrir la victoire quelques minutes plus tard. Ce fut encore plus compliqué pour Gaël Monfils, qui a dû lutter pendant 2h29 pour enfin battre Steve Johnson (78eme) et s'offrir un billet pour le deuxième tour. Le huitième de finaliste de Roland-Garros s'est imposé 7-5, 5-7, 7-6, dans un match où il a alterné le bon et le moins bon au service (15 aces, 6 doubles-fautes, 4 breaks concédés). Monfils a gagné le premier set en revenant de 1-3 à 3-3, puis en breakant à 6-5. Scénario inverse dans le deuxième, où l'Américain a mené 5-3, s'est fait débreaker (5-5), avant de reprendre le service adverse et conclure sur un jeu blanc. Tout s'est donc joué dans la troisième manche, où Johnson pensait sans doute avoir fait le plus dur en menant 3-1, mais le Français est revenu à 3-3, a manqué trois balles de match à 6-5, puis en a sauvé une à 6-5 dans le tie-break, avant d'enchaîner trois points de suite et remporter le match, alors que Johnson servait. Voilà donc le Français au deuxième tour, où il défiera un autre Américain, Denis Kudla (84eme).

Shapovalov bute encore sur Struff, retour gagnant pour Auger-Aliassime

Jan-Lennard Struff. Ne cherchez pas ailleurs le nom de la bête noire du moment de Denis Shapovalov (n°8). Pour la troisième fois en deux mois et demi, le jeune Canadien, déjà sorti par Struff à Monte-Carlo et à Roland-Garros, a buté, de surcroît dès le 1er tour une nouvelle fois, sur l'Allemand, ce mardi sur le gazon de Stuttgart (7-5, 6-4). Ses deux compatriotes et eux aussi têtes de série sur l'herbe allemande Milos Raonic (n°7) et Felix Auger-Aliassime (n°6), eux, poursuivent leur route. Le premier n'a pas eu partie facile toutefois face à l'Australien Alex Popyrin. Ce dernier avait même breaké le premier dans le dernier set avant de se laisser rejoindre et de s'incliner finalement au jeu décisif (7-4). Moins de problème en revanche pour Auger-Aliassime, vainqueur en deux sets du Letton Ernests Gulbis (7-5, 6-3) pour son retour sur les courts après sa finale perdue à Lyon. Le grand espoir du tennis de son pays (il a 18 ans) n'avait encore jamais remporté un match sur gazon. Il tentera de remporter le deuxième face à Gilles Simon, qu'il n'a encore jamais affronté. Quant à Gaël Monfils, il est d'ores et déjà certain de ne pas croiser la route de Nick Kyrgios. Le fougueux Australien ayant déclaré forfait en dernière minute à Roland-Garros s'est fait cueillir d'entrée mardi sur le gazon de Stuttgart par l'Italien Berrettini (6-3, 6-4).

STUTTGART (Allemagne, ATP 250, gazon, 754 540€)
Tenant du titre : Roger Federer (SUI)

2eme tour
A.Zverev (ALL, n°1, WC) - Brown (ALL, Q)
Simon (FRA) - Auger-Aliassime (CAN, n°7)
Basilashvili (GEO, n°4) - Fucsovics (HUN)
Tsonga (FRA) - Raonic (CAN, n°6)

Struff (ALL) - Kecmanovic (SER)
Pouille (FRA) - Medvedev (RUS, n°3)
Monfils (FRA, n°5) - Kudla (USA)
Berrettini (ITA) - Khachanov (RUS, n°2)

1er tour
A.Zverev (ALL, n°1, WC) - Bye
Brown (ALL, Q) bat Millman (AUS) : 6-4, 7-6 (3)
Simon (FRA) bat Gojowczyk (ALL) : 4-6, 6-2, 6-3
Auger-Aliassime (CAN, n°7) bat Gulbis (LET) : 7-5, 6-3

Basilashvili (GEO, n°4) - Bye
Fucsovics (HUN) bat Munar (ESP) : 7-6 (5), 6-4
Tsonga (FRA) bat M.Zverev (ALL, WC) : 6-3, 6-0
Raonic (CAN, n°6) bat Popyrin (AUS, Q) : 6-7 (6), 6-4, 7-6 (4)

Struff (ALL) bat Shapovalov (CAN, n°8) : 7-5, 6-4
Kecmanovic (SER) bat Kohlschreiber (ALL) : 4-6, 7-5, 6-3
Pouille (FRA) bat Lopez (ESP, Q) : 6-3, 3-6, 7-6 (7)
Medvedev (RUS, n°3) - Bye

Monfils (FRA, n°5) bat Johnson (USA) : 7-5, 5-7, 7-6 (6)
Kudla (USA) bat Galovic (CRO, Q) : 6-3, 6-2
Berrettini (ITA) bat Kyrgios (AUS) : 6-3, 6-4
Khachanov (RUS, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.