Rolex Paris Masters - Forget : " Shapovalov a reçu une petite leçon de Djokovic "

Rolex Paris Masters - Forget : " Shapovalov a reçu une petite leçon de Djokovic "©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 03 novembre 2019 à 19h41

Regrettant l'absence de Roger Federer, pourtant pas blessé, et le forfait de Rafael Nadal juste avant sa demi-finale, Guy Forget est revenu après la finale sur le nouveau sacre de Novak Djokovic. Pour le directeur du tournoi parisien, le Serbe a infligé dimanche à Shapovalov « une petite leçon ».

Guy Forget rêvait d'une finale entre Rafael Nadal et Novak Djokovic sur le central de l'AccorHotels Arena, il a eu droit à un duel entre le second et Denis Shapovalov, pour un nouveau triomphe, aux allures de formalité, du Serbe, cinq fois vainqueur de l'épreuve désormais. « Beaucoup de monde ici aurait rêvé d'une finale Rafael Nadal contre Novak Djokovic, avec peut-être une revanche un petit peu plus tard à Londres (...) Aujourd'hui, on se demande même si elle aura lieu à Londres », déplorait le directeur du tournoi indoor parisien, visiblement encore marqué par le forfait de Rafael Nadal à quelques heures de disputer sa demi-finale mais aussi par l'absence de Roger Federer, pourtant en état de jouer. « On a envie de voir les meilleurs joueurs s'affronter sur le terrain, se rendre coup pour coup. Malheureusement, sur cette fin de saison, Roger s'est reposé, Novak est le plus performant et Rafa commence à avoir des petits signes de fatigue ». L'ancien vainqueur de l'épreuve qu'il dirige désormais a donc croisé les doigts pour au moins que Shapovalov résiste le plus longtemps possible au numéro 1 mondial. Mais là non plus, il n'a pas vu son vœu exaucé.

Forget : « Quand on fait trop de fautes... »

« J'ai eu envie de croire que Denis Shapovalov pouvait reproduire le match contre Monfils, se transcender (...) « On voit que, malgré l'euphorie, la puissance de feu, l'insouciance parfois, face à une machine extrêmement bien réglée comme Novak Djokovic on ne peut pas se permettre de donner autant de points gratuits ». Résultat : Djokovic n'a fait qu'une bouchée (6-3, 6-4 en 1h08 de jeu) du jeune Canadien de 20 ans, et Guy Forget a eu l'impression d'assister à une promenade de santé du Belgradois. « Shapovalov a reçu une petite leçon de Novak sur comment gérer une finale d'un point de vue stratégique, émotionnel (...) Il a des armes exceptionnelles, mais il doit les utiliser au bon moment, à bon escient. Quand on fait trop de fautes, il faut arriver à ralentir la cadence et il n'a pas réussi à le faire dans cette finale. » Une finale un peu trop courte aux yeux de l'ancien champion français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.