Roger Federer a eu du mal à s'habituer au Hard Rock Stadium

Roger Federer a eu du mal à s'habituer au Hard Rock Stadium©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 24 mars 2019 à 15h28

Vainqueur en trois sets du Moldave Radu Albot pour son entrée en lice au Masters 1000 de Miami, Roger Federer a confié qu'il avait eu du mal à s'habituer à la grandeur du Hard Rock Stadium, qui accueille désormais les principaux matchs du tournoi.

Après 31 ans passés à Key Biscane le long de l'Océan Atlantique, le Masters 1000 de Miami a déménagé cette année dans la banlieue Nord de la grande ville floridienne, au Hard Rock Stadium, l'antre de l'équipe NFL des Miami Dolphins, transformé en court central de tennis de 14 000 places. Roger Federer, pourtant habitué aux plus grands courts du monde, a reconnu samedi après sa victoire en trois sets contre Radu Albot pour son entrée en lice dans le tournoi, qu'il avait eu quelques difficultés à prendre ses repères. « Ça change toujours beaucoup d'être dans un grand endroit comme ça. C'était vraiment diffèrent, très différent surtout par rapport à Key Biscayne l'an dernier. Je suis content de l'avoir écarté de mon chemin. Content d'avoir trouvé la façon de le faire ce soir. A la fin, il y avait une bonne atmosphère. J'ai senti que c'était assez électrique, comme ça l'est habituellement à Miami. Je suis content que ça ne soit pas parti. » Victorieux à trois reprises à Key Biscane, le Suisse espère réussir la passe de quatre dans cet immense stade... Rendez-vous dimanche prochain ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.