Rétro 2017 : Nadal et Federer, qui l'eût cru ?

Rétro 2017 : Nadal et Federer, qui l'eût cru ?©Media365
A lire aussi

Quentin Lecointe, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 07h02

La saison 2017 de tennis aura été marquée par la résurrection de Rafael Nadal et Roger Federer, vainqueurs des quatre titres du Grand Chelem de l'année.

Personne dans le monde du tennis n'avait prédit ce qui allait se passer lors de cette saison 2017. Après une saison 2016 où Rafael Nadal et Roger Federer avaient eu toutes les peines à se faire une place parmi les meilleurs, il fallait être fou pour miser sur les deux légendes du tennis cette année. Le premier Grand Chelem de la saison, à Melbourne, a donné le ton pour cette année 2017. Après les éliminations précoces de Novak Djokovic et Andy Murray, Federer et Nadal parviennent, non sans difficulté, à atteindre la finale. L'Espagnol et le Suisse se retrouvent alors en finale d'un Majeur pour la première fois depuis Roland Garros 2011. Cette rencontre tiendra toutes ses promesses en offrant aux spectateurs un match intense en cinq sets ponctués d'échanges de toute beauté. Cette rencontre reste d'ailleurs aux yeux de nombreux observateurs le plus beau match de cette saison 2017. Evidemment, on retiendra le sacre de Federer, le premier en Grand Chelem depuis 2012, mais c'est surtout le plaisir de retrouver un classique qu'on pensait révolu qui restera comme le sentiment prédominant après ce match. La decima pour Nadal Sur son nuage, Federer enchaînera ensuite avec des titres lors des Masters 1000 d'Indian Wells et Miami, où il dominera à chaque fois facilement Nadal sur sa route. Fini le temps où le Suisse subissait le lift de l'Espagnol sur son revers. Désormais ultra offensif et en grande confiance avec son revers, Federer prend rapidement l'échange à son compte pour asphyxier Nadal. Soucieux de préserver son cors pour préparer au mieux Wimbledon, où il a plus de chances de briller, Federer se mettra ensuite en pause pour la saison sur terre battue. Une période de l'année que n'a évidemment pas zappée Nadal. Toujours aussi à l'aise sur l'ocre, l'Espagnol réalisera, comme à sa grande époque, une saison quasiment parfaite sur cette surface, avec une défaite face à Dominic Thiem à Rome comme seule ombre au tableau. Implacable Porte d'Auteuil, Nadal ne sera jamais inquiété sur sa route pour s'offrir un dixième Roland-Garros face à un Stan Wawrinka réduit au rôle de faire-valoir. Le record pour Federer à Wimbledon A Wimbledon, c'est un Federer reposé qui se présente sur le gazon londonien. Plus aérien que jamais et bénéficiant d'un tableau aux petits oignons, le Suisse ne sera jamais inquiété, à l'instar de Nadal à Roland-Garros, pour remporter le huitième Wimbledon de sa carrière. De son côté, l'Espagnol arrive sur ce rendez-vous sans préparation et se fait sortir en huitième de finale par Gilles Muller au bout d'un combat éreintant avoisinant les cinq heures de jeu. Comme lors des deux précédents Grand Chelem, ni Nadal ni Federer n'auront eu à croiser la route de Novak Djokovic ou Andy Murray sur leur route. Et comme au bon vieux temps, chacun restera maître dans son jardin. Cerise sur le gâteau, Federer battra le record du nombre de titres à Wimbledon avec un huitième succès. Le rendez-vous manqué de l'US Open A l'US Open, tous les regards sont à nouveau tournés vers Nadal et Federer suite aux forfaits de Djokovic et Murray avant le début du tournoi. Ce dernier Grand Chelem de la saison est une véritable hécatombe puisque Stanislas Wawrinka, Kei Nishikori ou encore Milos Raonic sont également dans l'obligation de renoncer à ce rendez-vous. Tout le monde rêve alors d'une finale entre Federer et Nadal pour boucler la boucle. Finalement positionnés dans la même partie de tableau, les deux rivaux ne se croiseront jamais. Touché au dos lors du Masters du Canada, le Suisse éprouve des difficultés pour se hisser en quart de finale où il finira par céder face aux coups de boutoir de Juan Martin del Potro. En demi-finale, Nadal mettra un set à se régler face à l'Argentin avant d'affirmer sa supériorité. En finale, Kevin Anderson, néophyte de ce genre de rendez-vous, ne fera pas le poids face au Majorquin et s'inclinera logiquement en trois sets. Une saison 2018 pleine d'interrogations Federer et Nadal se croiseront une dernière fois lors de cette saison 2017 à l'occasion du Masters 1000 de Shanghai où le Suisse, toujours aussi agressif, inflige à son rival de toujours une quatrième défaite en autant de confrontations cette année. Au Masters, le dernier rendez-vous de la saison pour les deux hommes, Federer sera défait à la surprise générale face à David Goffin en demi-finale, tandis que Nadal, diminué au genou, sera contraint de se retirer après son premier match de poules. Si Nadal et Federer ont bénéficié de circonstances favorables dans cette année 2017, avec notamment une concurrence limitée au moment de soulever les trophées majeurs, ils ont su tirer le bénéfice de cette situation pour signer une saison totalement improbable dans son scénario quelques mois plut tôt. Avec le retour programmé en 2018 des Murray, Djokovic ou Wawrinka, cette nouvelle saison pourrait s'avérer passionnante à condition que Federer garde son fluide et que Nadal ne soit pas trop embêté par son corps.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU