Quand Cecchinato faisait parlait de lui d'une manière bien moins glorieuse

Quand Cecchinato faisait parlait de lui d'une manière bien moins glorieuse©Media365
A lire aussi

Yannis Dakik, publié le mardi 05 juin 2018 à 22h12

Si Marco Cecchinato fait parler de lui actuellement pour ses exploits sur les courts de Roland Garros, l'Italien s'est également fait remarquer par le passé pour des raisons bien plus sombres.

Vendredi, Marco Cecchinato va disputer une demi-finale de Grand Chelem, une première pour lui qui occupe la 72eme place mondiale. Mais si l'Italien vit actuellement la meilleure période de sa carrière et se retrouve soudainement sous les feux des projecteurs, ce n'était pas le cas il y a encore quelques mois. En juillet 2016, le Sicilien avait écopé d'une suspension de 18 mois pour avoir été impliqué dans une affaire de matchs truqués. Finalement, la peine avait été réduite à douze mois puis levée pour vice de procédure. En clair, le natif de Palerme avait été accusé d'avoir perdu volontairement face au Polonais Kamil Majchrzak au Challenger de Mohammedia au Maroc en octobre 2015 afin de remporter un pari illégal. Même chose en double aux côtés de Luca Vanni face à la paire Betov-Elgin au Challenger de Prostejov en République Tchèque. Enfin, Cecchinato avait été également soupçonné d'avoir divulgué des informations sur la rencontre entre John Isner et Andreas Seppi à Roland Garros en 2015. Toutes ces accusations ont finalement été annulées pour vice de procédure et l'Italien se retrouve aujourd'hui en demi-finales de Roland-Garros.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU