Pour remporter son premier titre, Norrie s'est appuyé sur ses trois finales perdues en 2021

Pour remporter son premier titre, Norrie s'est appuyé sur ses trois finales perdues en 2021©Media365
A lire aussi

Mathieu Canac, Media365 : publié le dimanche 25 juillet 2021 à 21h20

Ce dimanche, à Los Cabos, Cameron Norrie a soulevé le premier trophée de sa carrière sur le circuit principal. En s'appuyant notamment sur ses trois finales perdues en 2021.



"Je vois des bon progrès dans le jeu de Cam (Cameron Norrie), avait analysé Roger Federer en conférence de presse avant d'affronter le Britannique au troisième tour de Wimbledon. Son revers a toujours été très propre, et j'ai l'impression qu'il a un peu amélioré tous les aspect de son tennis. Je crois qu'il a travaillé sur son jeu. J'ai été absent du circuit pendant plus d'un an, et en revenant je vois un Cam Norrie différent." L'œil expert du Suisse aux 20 titres du Grand Chelem a vu juste. Comptant parmi les joueurs les plus en forme de 2021 - lundi, il sera 12e à la Race - Norrie a confirmé ses progrès en remportant son premier titre sur le circuit principal ce dimanche.

"J'ai appris à maintenir la tête de mon adversaire sous l'eau"

Sacré sur le dur de l'ATP 250 de Los Cabos, le gaucher s'est "appuyé sur on expérience" pour soulever le trophée. Avant ce dimanche, il comptait quatre finales sur le circuit principal. Une en 2019, et trois cette saison. "Je pense que j'étais l'outsider de mes trois finales précédentes, a-t-il répondu pour le site de l'ATP. J'ai joué Albert (Ramos-Viñolas) pour la première (défaite 4-6, 6-3, 7-6 à Estoril), puis Stéfanos Tsitsipás (défaite 6-3, 6-3 à Lyon) et ensuite Matteo Berrettini (défaite 6-4, 6-7, 6-3) au Queen's. Je pense que j'étais un peu plus relâché cette fois. J'ai appris à maintenir la tête de mon adversaire sous l'eau quand j'avais l'avantage. J'ai aussi été plus calme dans les moments importants."


"Je vais en profiter ce soir, et me remettre au boulot dès demain"

Face à l'Américain Brandon Nakashima, 19 ans, qui disputait sa première finale sur le circuit principale, ce vécu, entre autres, a permis de faire la différence. "Je suis vraiment heureux, a ajouté le joueur 25 ans. Je ne pourrais pas être plus fier de moi. Ça a toujours été un but de remporter ce premier titre. Je vais en profiter ce soir, puis on se remettra au boulot dès le lendemain. Je pense que je fais du bon boulot sur les fondamentaux, service et retour. Aussi sur la façon de jouer les points importants. Physiquement, je me sens au top. Je bouge très bien, j'ai confiance en mon corps." Lundi, il sera 29e mondial, son meilleur classement. Soit deux rangs derrière Dan Evans, actuel numéro 1 britannique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.