Pas assez de jeunes joueurs adeptes du service-voléee : Federer monte au créneau

Pas assez de jeunes joueurs adeptes du service-voléee : Federer monte au créneau©Media365
A lire aussi

Marie MAHE, publié le mercredi 19 juillet 2017 à 16h03

Sans perdre le moindre set, Roger Federer a remporté son huitième titre à Wimbledon. Le Suisse critique le manque d'adaptation des autres joueurs sur gazon et milite pour un retour du service-volée.

Roger Federer (35 ans) a remporté son huitième Wimbledon, son deuxième Grand Chelem cette saison, après l'Open d'Australie. Alors qu'il n'a perdu aucun set sur le gazon londonien, le Suisse a également eu peu de balles de break à sauver. Sur Tennisactu, le Bâlois déplore le manque d'adaptation de la jeune génération à la surface. Les autres joueurs se contentent de défendre ou d'attaquer tout en restant en fond de court. Roger Federer plaide pour une plus grande utilisation du service-volée : « Je sais qu'on peut facilement être englué dans ce type de jeu quand on ne veut pas attaquer, mais, si tu ne sais pas volleyer, tu ne vas pas venir au filet ! Presque aucun joueur parmi ceux que j'ai affrontés n'est capable de faire service-volée. C'est effrayant de voir ça à ce niveau. Quand je regarde les stats, à quelque tour que ce soit, je vois que le gars que je vais jouer est à 2% de service-volée, et ça sur l'ensemble du championnat. Alors là je me dis : cool, il ne va pas faire service-volée, ce qui est super pour moi. Et le gazon était très rapide cette année. »

Roger Federer espère qu'à l'avenir, les entraîneurs encourageront leurs joueurs à prendre plus d'initiatives : « J'espère que davantage de coaches pousseront leurs joueurs à venir prendre leur chance au filet, car c'est là que les trucs sympas arrivent. Je pense que la profondeur dans le jeu, chez les hommes, est plus grande que jamais. On joue plus long que jamais, mais, à cause de leur façon de jouer, et peut-être parce qu'ils n'ont jamais joué sur des surfaces très rapides comme dans les années 1980, les marges prises sont plus grandes, à cause de la vitesse de la surface, de la vitesse de la balle et de l'amélioration des raquettes. Du coup, il faut jouer de nombreux très bons coups pour prendre le dessus sur un Andy Murray ou un Novak Djokovic. Au meilleur des 5 sets, vous vous faites avoir : ça leur est favorable. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Pas assez de jeunes joueurs adeptes du service-voléee : Federer monte au créneau
  • Bizarre ,bizarre ,à 36 ans ne pas perdre un set ,chercher l'erreur ?

    Au lieu de faire des sous-entendus désobligeants, ayez au moins le courage de dire le fond de votre pensée. Federer est le meilleur c'est tout. Avoir 36 ans n'est un obstacle que pour les obtus, ou les joueurs n'ayant jamais pris soin de leur corps.

  • FEDERER a mille fois raison: les très longs échanges de fond de court ne sont pas intéressants pour le public. Attendre 40 coups pour voir une balle sortir de 2 cm est très ennuyeux.

    "Notre" FEDERER a tout compris, c'est pour cette raison qu'il est le meilleur, même à 36 ans !!!