Paris 2024 : Djokovic figure bien dans la liste serbe

A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 18 juin 2024 à 20h01

Blessé au genou pendant Roland-Garros et probablement forfait pour Wimbledon, Novak Djokovic figure bel et bien dans la liste des joueurs serbes qui participeront aux Jeux Olympiques de Paris 2024.

C'est le dernier grand objectif de son immense carrière : décrocher une médaille d'or olympique, pour l'ajouter à ses 24 titres du Grand Chelem, ses sept Masters, sa Coupe Davis ou encore ses 428 semaines au sommet du classement ATP. Novak Djokovic rêve de triompher début août Porte d'Auteuil lors des Jeux Olympiques de Paris, et le joueur de 37 ans figure officiellement dans la liste des sélectionnés dévoilée par le Comité olympique serbe ce mardi. "Novak Djokovic et Dusan Lajovic ont rempli les conditions selon le classement ATP et confirmé leur participation aux Jeux olympiques d'été de Paris 2024", a écrit le Comité sans son communiqué. Cela semble donc signifier que le n°3 mondial pense être rétabli pour le tournoi olympique qui débutera le 27 juillet, alors qu'il a été opéré du genou le 5 juin, suite à sa blessure survenue lors de sa victoire contre Francesco Cerundolo en huitièmes de finale de Roland-Garros.

Djokovic en bronze en 2008

Contrairement aux autres membres du "Big Four" Rafael Nadal (sacré en simple en 2008 et en double en 2012), Andy Murray (sacré en simple en 2012 et 2016) et Roger Federer (sacré en double en 2008), Novak Djokovic n'a jamais eu l'honneur d'entendre son hymne sur un podium olympique. Il avait néanmoins décroché la médaille de bronze à Pékin en 2008 (victoire dans la petite finale contre James Blake après une défaite en demie contre Rafael Nadal), avant de s'incliner dans la petite finale contre Juan Martin del Potro à Londres en 2012, puis d'entrée de tournoi contre ce même Del Potro à Rio en 2016 et de nouveau en petite finale à Tokyo en 2021, contre Pablo Carreno Busta. En double, il n'a pas eu l'occasion de briller non plus, avec une élimination d'entrée à Pékin avec Nenad Zimonjic et à Londres avec Victor Troicki, et au deuxième tour à Rio avec Zimonjic. Paris 2024 pourrait lui permettre de finir sa carrière olympique en beauté, même si, contrairement au tableau féminin, qui a déjà perdu Aryna Sabalenka et Ons Jabeur, l'immense majorité des meilleurs joueurs du monde sera à Paris dans un peu plus d'un mois. Le défi s'annonce immense pour "Nole", qui pourrait sacrifier Wimbledon afin de se préparer au mieux sur terre battue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.