Open d'Australie : Tsonga ne fait pas partie de la liste !

Open d'Australie : Tsonga ne fait pas partie de la liste !©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 04 décembre 2018 à 15h04

Jo-Wilfried Tsonga a-t-il prévu de faire l'impasse sur l'Open d'Australie ? L'ex-numéro 1 français tombé à la 258eme place du classement mondial n'apparaît pas dans la liste des joueurs admis directement dans le tableau final du premier tournoi du Grand Chelem de l'année, du 14 au 27 janvier prochain à Melbourne.

Logique étant donné son classement actuel. Le hic, c'est que le Manceau, de par son glorieux passé (il a été cinquième mondial en février 2012, avait la possibilité de jouer son joker, à savoir son classement protégé, pour pouvoir justement intégrer lui aussi directement le tableau. Or, il ne l'a pas fait et cette décision interpelle forcément. Certes, il reste toujours la possibilité que Tsonga bénéficie d'une invitation pour jouer le tournoi ou d'une wild card de la Fédération australienne par réciprocité, puisque la Fédération française (FFT) en fait de même avec les joueurs australiens quand arrive le tour de Roland-Garros.


Humbert, victime numéro 1


Mais pourquoi "Jo" aurait-il préféré attendre une invitation plutôt que de profiter de son classement protégé s'il tient tant à disputer cet Open d'Australie ? Surtout qu'en préférant une éventuelle et hasardeuse wild card à un droit dont il disposait (il fera d'ailleurs jouer son classement protégé à deux reprises en ce début de saison, à Brisbane et Sydney), le grand absent de la saison dernière côté français priverait l'un de ses compatriotes d'un sésame, en l'occurrence Ugo Humbert, premier sur la liste d'attente pour cet Open d'Australie 2019, le Lorrain se retrouvant contraint d'attendre un forfait pour entrer dans le tableau en dépit de sa 84eme place actuelle à l'ATP. A noter que si Tsonga a décidé de ne pas bénéficier à Melbourne de son classement protégé, le Britannique Andy Murray (259eme), le Serbe Janko Tipsarevic et le Belge Steve Darcis (les deux derniers cités n'apparaissent plus dans la hiérarchie) ne s'en sont pas privés, eux. En espérant que Tsonga ne le regrette pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.