New York : Johnson à la trappe, Isner en quarts

New York : Johnson à la trappe, Isner en quarts©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 14 février 2019 à 10h29

Ce mercredi, en huitièmes de finale du tournoi ATP de New York (Etats-Unis), l'Australien Jordan Thompson, 60eme joueur mondial et tête de série numéro 7, est venu à bout de l'Américain Christopher Eubanks, 166eme joueur mondial et issu des qualifications, en trois sets (4-6, 6-1, 6-4) et 1h31 de jeu. Egalement qualifié pour les quarts, John Isner, tête de série numéro 1, a connu moins de difficulté pour venir à bout de l'Australien Bernard Tomic (7-6, 6-4). Steve Johnson, compatriote d'Isner, est, lui, resté à quai. L'Américain, qui n'a toujours pas gagné de match cette saison, est tombé de haut (6-4, 4-6, 7-6) face au jeune Canadien Brayden Schnur, 154eme mondial.

Le cauchemar continue pour Steve Johnson. Après trois tournois, l'Américain vainqueur la saison dernière à Houston et Newport n'a toujours pas gagné un seul match. Sorti au premier tour à Auckland et à l'Open d'Australie, le 34eme mondial avait pourtant une opportunité parfaite d'enfin lancer sa saison, mercredi à New York puisque le tirage au sort lui avait réservé au deuxième tour l'inconnu Canadien Brayden Schnur. Malheureusement pour Johnson, la faible adversité constituée par le jeune joueur de 23 ans classé à la 154eme place mondiale ne l'a pas empêché de boire de nouveau la tasse. Mené un set à rien par le Canadien habitué du circuit Challenger, Johnson a relevé la tête de très belle façon en égalisant à une manche partout puis en menant 3-0 puis 4-1 dans le dernier set. Il est alors retombé dans ses travers de 2009 et après avoir perdu à son tour son service, il a fini par s'incliner à l'issue d'un jeu décisif mieux géré (7-4) par le moins expérimenté des deux joueurs.

Isner fait craquer Tomic



Présent au deuxième tour d'un tournoi ATP pour la première fois de sa carrière, Schnur poursuit donc l'aventure à New York. Il affrontera l'Italien Paolo Lorenzi, vainqueur lui aussi en trois sets d'un autre Américain Ryan Harrison (4-6, 6-4, 6-4). John Isner, lui, reste en course. Exempté de premier tour, l'Américain et tête de série numéro 1 du tournoi a bien négocié ses débuts, face à Bernard Tomic (7-6, 6-4). L'Australien, 87eme à l'ATP, a toutefois offert une très belle résistance au neuvième mondial. Isner a d'ailleurs dû batailler pour remporter le premier set au jeu décisif (9-7). Il a ensuite su pousser son adversaire à l'erreur à 5-4 dans la seconde manche, pour réaliser au meilleur moment l'unique break de la rencontre. Isner sera opposé à une autre tête de série l'Australien Jordan Thompson (n°7). Ce dernier a eu besoin de trois sets (4-6, 6-1, 6-4) pour écarter de sa route le qualifié américain Christopher Eubanks, 66eme mondial, mais il a eu le mérite d'assurer l'essentiel.

NEW YORK (Etats-Unis, ATP 250, dur indoor, 613 560€)
Tenant du titre : Kevin Anderson (AFS)

Huitièmes de finale
Isner (USA, n°1) bat Tomic (AUS) : 7-6 (7), 6-4
Thompson (AUS, n°7) bat Eubanks (USA, Q) : 4-6, 6-1, 6-4
Millman (AUS, n°4) - Garcia-Lopez (ESP)
Istomin (OUZ) - Opelka (USA)

Lorenzi (ITA) bat Harrison (USA) : 4-6, 6-4, 6-4
Schnur (CAN, Q) bat Johnson (USA, n°3) : 6-4, 4-6, 7-6 (4)
Querrey (USA, n°6) - Albot (MDA)
Jung (TPE) - Tiafoe (USA, WC, n°2) 


1er tour
Isner (USA, n°1) - Bye
Tomic (AUS) bat Lacko (SLQ) : 6-4, 6-2
Eubanks (USA, Q) bat Menendez-Maceiras (ESP, Q) : 6-4, 7-6 (4)
Thompson (AUS, n°7) bat Rubin (USA, WC) : 6-7 (7), 7-5, 6-1

Millman (AUS, n°4) - Bye
Garcia-Lopez (ESP) bat Popyrin (AUS, LL) : 7-6 (6), 6-3
Istomin (OUZ) bat McDonald (USA) : 4-6, 6-2, 6-3
Opelka (USA) bat Mannarino (FRA, n°5) : 2-6, 7-6 (5), 6-4

Lorenzi (ITA) bat Sandgren (USA, n°8) : 7-6 (4), 6-7 (4), 6-4
Harrison (USA) bat Polansky (CAN) : 6-3, 6-4
Schnur (CAN, Q) bat Lin (CAN) : 6-1, 6-3
Johnson (USA, n°3) - Bye

Querrey (USA, n°6) bat Harris (AFS) : 7-6 (2), 6-2
Albot (MDA) bat Karlovic (CRO) : 6-7 (4), 7-6 (4), 7-6 (5)
Jung (TPE) bat Ramanathan (IND, Q) : 6-3, 3-6, 6-1
Tiafoe (USA, WC, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.