Nadal : "Je ne peux pas imaginer une Espagne sans Catalogne"

Nadal : "Je ne peux pas imaginer une Espagne sans Catalogne"©Media365

Rédaction , publié le vendredi 22 septembre 2017 à 09h06

En marge du début de la Laver Cup, Rafael Nadal a été interrogé en conférence de presse sur le projet d'indépendance de la Catalogne qui suscite actuellement un débat houleux en Espagne. L'actuel numéro un mondial estime que la Catalogne fait partie intégrante de l'Espagne et appelle à l'unité de la nation.



"Le seule chose que je peux dire, c'est que j'adore la Catalogne, mais je me sens Espagnol, vraiment. Je ne peux pas imaginer une Espagne sans Catalogne. Ni une Catalogne sans Espagne. Je ne veux pas voir ça, mais ça arrive. J'aimerais qu'on en discute, qu'on trouve une solution pour régler les problèmes. C'est ce que je voudrais et ce que veulent la plupart des gens en Espagne. Nous ne voulons pas de combats et nous ne voulons pas de problèmes non plus. Je pense sincèrement que nous sommes plus forts si nous restons tous ensemble."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
23 commentaires - Nadal : "Je ne peux pas imaginer une Espagne sans Catalogne"
  • Bravo Nadal, vous êtes plein de bon sens.

  • je croyais qu'il allait dire qu'il est dopé!! non je rigole, tout le monde le sait bien

  • Nous en France ça pourrait arriver, partition de la Bretagne, de l'Alsace-Lorraine, du pays Basque, sans parler de la Corse,
    toute l'histoire remise en question et à effacer des mémoires, où va-t-on ?!

    De la partie de la Catalogne en France, tout simplement!

  • Chic alors pour les habitants du S.O français : ils pourront toujours aller acheter les cigarettes moins chères en Espagne... et aussi en Catalogne !

    Perpignan est en Catalogne!

  • Nadal a le droit de s'exprimer sur cette question, comme tous les Catalans. Madrid veut priver les Catalans de leur droit à l'autodétermination. Le gouvernement espagnol n'arrêtera pas cette vague de fond. Les Catalans monternt la voie à une Europe fédérale, où les citoyens se reconnaissent dans leur appartenance.

    Une Europe fédérale avec des insoumis? C'est une façon de voir les choses!!!