Nadal et Djokovic mis en garde par Amnesty

Nadal et Djokovic mis en garde par Amnesty©Media365

Emmanuel LANGELLIER, publié le vendredi 19 octobre 2018 à 17h56

Rafael Nadal et Novak Djokovic ont été mis en garde par Amnesty International au sujet de leur exhibition en Arabie saoudite le 22 décembre.

Après la riche saison 2018 et avant la nouvelle de 2019, Rafael Nadal et Novak Djokovic s'affronteront lors d'une exhibition le 22 décembre. Un match de gala, que les deux champions ont relayé sur les réseaux sociaux, qui se tiendra en Arabie saoudite et qui fait déjà beaucoup parler. Les numéros 1 et 2 mondiaux ont remercié le controversé pays du Golfe, et Djokovic s'est dit « impatient de jouer et visiter ce magnifique pays ».

«Un tweet de soutien aux courageux défenseurs des droits de l'homme en Arabie saoudite serait un début»


Selon « The Times », Nadal et Djokovic auraient ainsi été mis en garde par Amnesty International sur le fait que leur exhibition pourrait être utilisée par le régime politique saoudien pour redorer le blason du pays. L'organisation internationale appelle les deux tennismen à user de leur popularité mondiale pour attirer l'attention sur « l'absolument épouvantable » situation des droits de l'Homme en Arabie saoudite.

« S'ils vont à Djeddah, nous aimerions qu'ils en profitent pour évoquer les questions des droits de l'homme. Un tweet de soutien aux courageux défenseurs des droits de l'homme en Arabie saoudite serait un début », explique l'un des représentants d'Amnesty dans le quotidien britannique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.