Murray ne veut pas se faire opérer mais il n'aura peut-être pas le choix

Murray ne veut pas se faire opérer mais il n'aura peut-être pas le choix©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 03 janvier 2018 à 17h02

Forfait pour le tournoi de Brisbane et très incertain pour l'Open d'Australie, Andy Murray souffre toujours d'une hanche. Une blessure qui devrait nécessiter une opération, même si l'ancien numéro 1 mondial croise les doigts pour ne pas avoir à passer par là.

Forfait pour le tournoi de Brisbane, qui devait marquer son grand retour en compétition officielle, Andy Murray n'est toujours pas remis de cette blessure à une hanche qui l'avait contraint à arrêter très tôt sa saison l'année dernière. Le Britannique pourrait d'ailleurs être privé de l'Open d'Australie et se résoudre à passer par la case opération. Pourtant, le numéro 1 mondial redoute au plus haut point ce cas de figure, une crainte qu'il a d'ailleurs évoquée mardi sur son compte Instagram. « Parmi les options qui me restent, je peux toujours continuer à me reposer et donner davantage de temps à ma hanche pour se remettre. Je peux aussi envisager une opération, mais les chances pour que ça fonctionne ne sont pas aussi bonnes que ce que je pourrais souhaiter. Ça reste donc pour moi une deuxième option, et j'espère vraiment ne pas avoir besoin d'y recourir », reconnaît Murray, dépité de voir que sa hanche ne le laisse toujours pas tranquille. « Ça  fait déjà un bon moment que ma hanche me fait souffrir (...) J'ai consulté les meilleurs spécialistes et fait tout ce que qui m'avait été recommandé pour me remettre, le tout dans une approche conservatoire ». Tout sauf une opération, soit le passage qui paraît de plus en plus obligé pour le quart de finaliste du dernier Wimbledon. N'en déplaise à celui qui n'a plus rejoué depuis cette date.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.