Montréal - Pouille : " Ca ne me met pas dans le gouffre "

Montréal - Pouille : " Ca ne me met pas dans le gouffre "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 06 août 2019 à 09h41

Sorti d'entrée par Milos Raonic à Montréal, ce lundi, Lucas Pouille ne dramatise pas pour autant en dépit de cette deuxième élimination consécutive dès le premier tour après sa défaite à Los Cabos face à Kokkinakis, d'autant que le Français s'attendait à un match très compliqué face au géant canadien.

Pour la deuxième fois de suite après son revers de la semaine dernière à Los Cabos (Mexique) face à Thanasi Kokkinakis, Lucas Pouille a quitté d'entrée un tournoi, ce lundi suite à sa défaite face à Milos Raonic (6-4, 6-4). Pas de quoi dramatiser pour autant pour le Français, qui ne s'attendait pas à une partie de plaisir face au terrible serveur canadien, de surcroît sur ses terres. « Aujourd'hui (lundi), je perds au premier tour mais ce n'est pas un match que je vais gagner tous les jours. C'est un très bon joueur qui est capable d'aller très loin, voire de gagner ce genre de tournoi. Je n'étais pas favori, donc c'est une défaite mais ça ne me met pas dans le gouffre (...) Il n'y a pas grand-chose à dire sur mon jeu parce qu'il n'y a pas eu beaucoup de rallyes. Sur ce genre de match, la clé est le retour et le service. Quand lui sert comme ça avec 70 % de premières, c'est très dur. Il est très dur à lire et à retourner donc il a moins de pression sur les jeux de retour et du coup il tente beaucoup. Pendant quatre, cinq jeux il peut manquer la balle et sur un jeu, il arrive à vous mettre beaucoup de pression », analysait le protégé d'Amélie Mauresmo, considérant ce revers contre Raonic incomparable avec celui de la semaine dernière au Mexique contre Kokkinakis, même s'il était intervenu sur deux également (deux défaites en deux matchs pour le Nordiste sur cette surface pour l'instant).

Pouille : « Il faut retourner à l'entraînement »

« À Los Cabos contre Kokkinakis, c'était très bien au début 6-2, 4-3 et après je me suis pris la tête un peu tout seul avec une décision de l'arbitre où je me suis énervé et où je suis un peu sorti du match. » « Il faut retourner à l'entraînement, travailler et essayer de faire un maximum de points pour retrouver le rythme », estime uniquement Pouille, 30eme mondial à l'heure actuel, avant de maintenant mettre le cap sur Cincinnati. Avec en tête de ne pas chuter d'entrée pour la troisième fois de rang. Car cette fois, il y aurait de sérieuses questions à se poser, d'autant que l'US Open approche à grands pas (26 août au 8 septembre).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.