Monte-Carlo : Nadal corrige Nishikori et s'impose pour la onzième fois sur le Rocher

Monte-Carlo : Nadal corrige Nishikori et s'impose pour la onzième fois sur le Rocher©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 22 avril 2018 à 16h22

Et de onze pour Rafael Nadal ! Meilleur joueur de terre battue de tous les temps, l'Espagnol a confirmé dimanche qu'il n'avait pas d'égal sur cette surface en remportant dimanche son onzième tournoi de Monte-Carlo à l'issue d'une finale expéditive face à Kei Nishikori (6-3, 6-2).

L'entame de match, à la faveur du Japonais, breakant d'entrée un numéro 1 mondial pas encore réglé, laissait pourtant penser que l'un de ses rivaux allait peut-être enfin perturber les plans du Majorquin, époustouflant depuis le début de la semaine. Mais il est dit que personne ne viendra troublerer l'hégémonie incroyable du maître des lieux et roi de la terre. Vexé de se retrouver mené 2-1 par Nishikori, Nadal, encore une fois phénoménal, a fait mieux que réagir. Prenant à son tour le service de l'ancien numéro 4 mondial pour rester à hauteur, « Rafa » a signé un deuxième break dans la foulée, avant de s'envoler dans cette première manche, bouclée finalement sur un cinglant 6-3 en 56 minutes en dépit de la résistance du Japonais. Ce dernier regagnait sa chaise tête basse, et pour cause : sur les 146 fois où Nadal avait remporté le premier set sur terre, l'Espagnol s'était imposé 144 fois. Des stats hallucinantes qui doivent beaucoup à la capacité du monstrueux Majorquin à monter en puissance au fil de ses matchs. Et après un set gagné, c'est même pratiquement mission impossible pour les joueurs d'en face.Nadal efface Djokovic des tablettesRéduit en miettes par le rouleau compresseur Nadal, Nishikori n'a pu que le constater à son tour. Contraint de sauver d'entrée une balle de break, le premier finaliste nippon de l'histoire du Masters 1000 de la Principauté a craqué sur son jeu de service suivant. Agressé par le gros lift du roi « Rafa », impérial sous le soleil monégasque, le futur 21eme mondial, qui disputait dimanche sa première finale cette saison, n'a pu tenir la cadence plus longtemps, et la deuxième manche a rapidement tourné au cavalier seul de celui qui a soulevé dimanche le trophée pour la troisième fois consécutive et remporte l'épreuve sans perdre le moindre set pour la quatrième fois de sa carrière. Le premier titre de la saison pour l'actuel patron du tennis mondial, qui n'a eu besoin que d'une balle de match et d'un ultime revers d'une violence folle clouant Nishikori sur place pour s'imposer pour la onzième fois de sa vie sur les courts du Monte Carlo Country Club. Débutée en 2005 (l'organisation a diffusé sur l'écran géant après la rencontre un clip de tous les succès de Nadal), la domination du protégé de Carlos Moya en Principauté se poursuit. L'Espagnol en profite pour porter à 76 son nombre de titres depuis ses débuts sur le circuit, dont 31 Masters 1000. Ce qui en fait le recordman du genre, un trophée de plus que Novak Djokovic. Monstrueux, tout simplement. MONTE-CARLO (Monaco, Masters 1000, terre battue, 4 872 105€)Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)FinaleNadal (ESP, n°1) bat Nishikori (JAP) : 6-3, 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.