Miami - Tsonga : " J'ai fait une petite boulette "

Miami - Tsonga : " J'ai fait une petite boulette "©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 21 mars 2019 à 12h00

Contraint de passer par les qualifications, cette semaine à Miami, pour la première fois depuis le tournoi du Queen's en 2007, Jo-Wilfried Tsonga a vu les portes du tableau final se refermer après sa défaite mercredi contre l'Uruguayen Pablo Cuevas (6-4, 6-4). Si le Manceau ne désespère pas d'être repêché en tant que lucky loser pour la première fois de sa vie, il avoue aussi avoir « fait une petite boulette » en envoyant trop tardivement son inscription pour le tournoi.



Jo-Wilfried Tsonga ne s'en cache pas : il a « fait une petite boulette ». Le Français éliminé mercredi aux portes du tableau final de Miami par Pablo Cuevas pour son retour dans des qualifications, douze ans après celle qu'il avait disputées en 2007 au Queen's, révèle dans L'Equipe après cette défaite contre l'Uruguayen (« Il a fait le match parfait ») qu'il s'y est pris trop tard pour envoyer son inscription pour le tournoi. « Je ne pensais pas forcément gagner autant de matchs sur les tournois précédents et j'ai fait une petite boulette en laissant passer la deadline pour m'inscrire dans le tableau », avoue le Manceau, levant du même coup le voile sur ce que l'on pensait être une décision d'avoir volontairement refusé de faire jouer son classement protégé. « Il y avait toute une démarche à faire et je suis passé à côté », poursuit l'ancien numéro 1 français aujourd'hui 118eme à l'ATP, qui ne fait pas une maladie pour autant de cet oubli qui l'a obligé à passer par les qualifications, et donc à voir s'envoler mercredi la perspective d'intégrer le tableau final par ce biais. « Perdre au deuxième tour du tableau principal ou au deuxième tour des qualifications, ce n'est pas fondamental pour moi, poursuit Tsonga dans L'Equipe. Ce qui l'est, c'est que je trouve mon niveau et que je joue des matchs. »

Tsonga repêché pour la première fois de sa vie ? Il n'y croit pas trop

De la même façon, le joueur de 33 ans longtemps absent sur blessure la saison dernière ne jette pas tout à la poubelle après cette déconvenue enregistrée contre Cuevas. « Il ne faut pas se formaliser et tout remettre en question, parce qu'il y a une défaite. Il faut avancer. » D'autant que « Jo » pourrait avoir très vite une très bonne surprise, si jamais il venait à être repêché en qualité de lucky loser suite à un forfait. Une situation qu'il n'a jamais connue, et à laquelle il ne croit pas vraiment de toute façon. « Je ne me fixe pas trop là-dessus, si ça arrive, tant mieux. Sinon, je vais en profiter pour continuer à travailler et on passera à la terre battue », assure l'intéressé, qui va tout de même rester sur place « en espérant avoir une seconde chance ». Au même titre que le vainqueur du tournoi de Montpellier en février dernier croise les doigts pour rapidement retrouver sa condition physique. Aujourd'hui, il semble en être encore loin, et cela lui a cruellement fait défaut contre Cuevas. « Je rate des coups droits parce qu'il y a eu des points difficiles et que je ne récupère pas, ça me manque encore un petit peu, mais ça fait partie du process, c'est normal. » Une fois cette lacune du moment évaporée, Tsonga devrait pouvoir lutter de nouveau avec les meilleurs, et ne plus avoir à disputer les qualifications dans les grands rendez-vous, comme cela a été le cas en Floride cette année. Même si ce n'est apparemment pas pour lui déplaire. « Ca fait du bien à la tête de se sentir anonyme, ça m'a ramené à quelque chose que je n'avais pas vécu depuis longtemps. » Il ne nous en voudra pas si on lui souhaite de ne pas en revivre de sitôt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.