Miami : Tsonga invité pour les... qualifications !

Miami : Tsonga invité pour les... qualifications !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 15 mars 2019 à 13h07

Pour la première fois depuis 2007, Jo-Wilfried Tsonga (33 ans) sera contraint de passer par les qualifications s'il veut intégrer le tableau final, dans une semaine à Miami. Redescendu au 118eme mondial, le Manceau a bien reçu une invitation des organisateurs du Masters 1000, mais pour les qualifications uniquement.

Voilà un retour en arrière dont se serait bien passé Jo-Wilfried Tsonga. Le Manceau, qui n'avait plus connu cet « affront » depuis le Queen's en 2007 (il avait alors 22 ans et était 121eme), va, en effet, devoir passer pour la première fois depuis douze ans par les qualifications dans un tournoi. Et pas n'importe lequel, puisqu'il s'agit du deuxième Masters 1000 de la saison, à Miami, du 19 au 31 mars prochain. Les organisateurs du grand rendez-vous floridien remporté la saison dernière par l'Américain John Isner ont bien fait parvenir une invitation à l'ancien numéro 1 français, mais cette invitation ne concerne pas le tableau final mais uniquement les qualifications. Il faut dire que l'intéressé préfère préserver pour l'instant ses jokers de classement protégé (il peut en utiliser neuf au total). Il ne s'était donc pas inscrit et ne figurait pas davantage sur le listing des qualifications pour Miami. Si l'ex-numéro 5 au classement mondial aujourd'hui 118eme veut participer de nouveau à l'épreuve, il devra donc passer par ces deux matchs supplémentaires réservés habituellement aux joueurs les plus modestes du classement.


Auger-Aliassime sur la route de Tsonga ?



Malgré son titre à Montpellier à février dernier et son beau parcours dans la foulée à Rotterdam, où il avait atteint les quarts de finale (défaite en deux sets contre Daniil Medvedev), Tsonga, perturbé pendant toute l'année dernière par une blessure à un genou, n'a toujours pas fait son retour dans le Top 100. En dépit de son élimination d'entrée à Marseille, il donnait l'impression de frapper aux portes, mais pour avoir une chance de retrouver la première partie du classement ATP, il aurait déjà fallu qu'il s'aligne à Indian Wells. Malheureusement pour le leader de l'équipe de France de Coupe Davis sacrée en 2017, sa maladie génétique diagnostiquée très tardivement (la drépanocytose) et qui rend pratiquement impossible le moindre vol en avion l'a obligé à renoncer forfait pour le Masters 1000 californien. A Miami, il est bien du du voyage. Il est même arrivé sur place bien plus tôt que tout le monde. Son seul moyen de rallier les principaux favoris dans le tableau final. Pas une mince affaire, d'autant que le Français pourrait se frotter dans le tableau des qualifications au petit prodige canadien Felix Auger-Aliassime.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.