Miami (H) : Herbert, Humbert et Paire cassent, Mannarino et Chardy qualifiés

Miami (H) : Herbert, Humbert et Paire cassent, Mannarino et Chardy qualifiés©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 22 mars 2019 à 08h44

Sale nuit pour les Français à Miami. Si Adrian Mannarino, pourtant mal embarqué face au Slovène Aljaz Bedene, a, comme Chardy, rejoint Lucas Pouille, Gaël Monfils et Gilles Simon au deuxième tour, après avoir renversé le Slovène en trois sets (4-6, 6-4, 6-2), Benoît Paire, Pierre-Hugues Herbert et Ugo Humbert, eux, sont restés à quai.

Le premier, déjà sorti dès ses débuts, la semaine dernière à Indian Wells, a encore bu la tasse d'entrée, cette fois face à Feliciano Lopez (7-5, 4-6, 6-4). Si l'Espagnol constituait certes sur le papier un adversaire bien plus redoutable que l'Indien Prajnesh Gunneswaran, qui avait surpris l'Avignonnais en Californie, le résultat est le même à l'arrivée pour le numéro 67 mondial, coupable d'avoir cédé alors qu'il servait pour revenir à 5-5 dans ce dernier set qui n'avait vu aucun des deux joueurs réussir de break auparavant. Éliminé lui aussi au premier tour lors du premier Masters 1000 de la saison, Herbert a confirmé que l'arrivée de Milos Raonic au sein de la structure de Fabrice Santoro, où l'Alsacien partage désormais le quotidien (au même titre qu'il subit l'ombre) du géant canadien, ne lui avait pas fait que du bien. Terrassé par Philipp Kohlschreiber, « P2H » a cette fois subi la loi, là aussi en deux sets, du Serbe Filip Krajinovic (6-4, 6-4).

Humbert a tout donné 

Un break dans chaque set a suffi au 103eme mondial pour écarter de sa route un Herbert qui n'a plus gagné le moindre match en simple depuis sa finale à Montpellier du 10 février dernier. Il faut remonter également au mois dernier pour trouver trace du dernier succès d'Ugo Humbert. Comme à Indian Wells, le jeune Tricolore de 20 ans qui fait partie depuis peu du Top 100 mondial (il est aujourd'hui 63eme) ne verra pas le deuxième tour à Miami. En revanche, si le Messin n'avait pas vu le jour en Californie face à l'Allemand Maximilian Marterer, il peut se mordre les doigts après son élimination au bout du suspense ce vendredi face à Mackenzie McDonald (6-4, 6-7, 7-6). Avant de s'incliner dans le jeu décisif du troisième set, sur le même score (7-4) que celui sur lequel il avait remporté le tie-break du set précédent, Humbert a laissé en effet passer cinq opportunités de prendre le service de l'Américain classé trois rangs plus haut que lui. Il est finalement parvenu à breaker McDonald sur son jeu de service suivant, mais il a tout de suite cédé dans la foulée. Dans le jeu décisif, l'espoir numéro 1 du tennis français a écarté deux balles de match, mais pas la troisième.

Chardy rejoint Simon

Il y aura au moins un Français au troisième tour du Masters 1000 de Miami ! Jérémy Chardy (40eme) a en effet rejoint Gilles Simon, exempté de premier tour en tant que tête de série n°23, au deuxième tour ce jeudi. Le Palois s'est défait du Chilien Nicolas Jarry (79eme), qu'il n'avait encore jamais affronté, en trois sets et 2h33 de jeu : 6-7, 6-2, 7-6. Auteur de 9 aces (contre 16 pour son adversaire), Chardy n'a jamais été breaké lors de ce match (2 balles de break ratées par le Chilien). Il a en effet perdu la première manche au tie-break (1-7), après avoir sauvé deux balles de set à 5-4. Le Français a en revanche déroulé dans la deuxième, en breakant à 1-0 et 5-2 pour égaliser à une manche partout. Tout s'est donc joué au troisième set, où Chardy a manqué deux balles de 4-2, puis une balle de match à 5-4, avant d'avoir le dernier mot dans le jeu décisif, remporté 7-5. Il va donc donc avoir droit à une sixième confrontation avec Gilles Simon, qui a remporté les quatre premières.

Monfils et Pouille connaissent leurs adversaires

Toujours incertain pour le Masters 1000 de Miami suite à une douleur au tendon d'Achille qui l'avait empêché de disputer son quart de finale à Indian Wells contre Dominic Thiem, Gaël Monfils débutera son tournoi floridien, si tout va bien, face à Robin Haase. Le Néerlandais s'est en effet qualifié en battant en deux sets le Slovaque Lukas Lacko sur le score de 6-2, 6-4, servant notamment 8 aces et sauvant les sept balles de break que s'est procuré son adversaire. Ce sera la troisième confrontation entre Haase et Monfils, et le Français a remporté les deux premières, mais c'était sur terre battue (Nice 2013 et Barcelone 2011). Avec aucune victoire au compteur depuis son inattendue demi-finale à l'Open d'Australie, Lucas Pouille, victime de la grippe A en février, n'aborde pas forcément ce Masters 1000 de Miami en grande confiance, et il débutera par un match face à Albert Ramos-Viñolas (86eme), tombeur du Roumain Maris Copil en deux sets (6-4, 6-2). L'Espagnol mène 2-1 dans ses confrontations avec le Français.

Federer débutera contre Albot

A noter également ce jeudi que le tombeur de Jo-Wilfried Tsonga au dernier tour des qualifications, Pablo Cuevas, a été éliminé en trois sets par Dusan Lajovic, qui sera opposé à Kei Nishikori. Issu des qualifications, l'Italien Lorenzo Sonego (106eme) sera quant à lui le premier adversaire du tenant du titre, John Isner. Vainqueur de son premier tournoi cette année, à Delray Beach non loin de Miami, le Moldave Radu Albot (46eme), qui a bénéficié de l'abandon de Matthew Ebden, va avoir droit à une autre grande première au deuxième tour : affronter Roger Federer. Le n°1 mondial Novak Djokovic débutera quant à lui par un match-piège, face à l'Australien Bernard Tomic (81eme), qu'il a déjà battu cinq fois sur cinq mais qu'il n'a plus affronté depuis 2015.

Avec A.S

MIAMI (Etats-Unis, Masters 1000, dur extérieur, 8 222 845€)
Tenant du titre : John Isner (USA)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Tomic (AUS) bat Monteiro (BRE, Q) : 6-4, 6-1
Delbonis (ARG) bat Gojowczyk (ALL) : 6-4, 6-2
Millman (AUS, n°32) - Bye

Bautista Agut (ESP, n°22) - Bye
Tipsarevic (SER) bat Klahn (USA) : 6-3, 6-3
Andreozzi (ARG) bat Kukushkin (KAZ) : 7-6 (3), 6-4
Fognini (ITA, n°15) - Bye

Raonic (CAN, n°12) - Bye
Marterer (ALL) bat Fritz (USA) : 6-4, 3-6, 6-3
Ivashka (BIE) bat Fabbiano (ITA) : 6-4, 1-6, 6-3
Edmund (GBR, n°19) - Bye

Pouille (FRA, n°25) - Bye
Ramos-Viñolas (ESP) bat Copil (ROU) : 6-4, 6-2
Sonego (ITA, Q) bat Klizan (SLQ) : 6-4, 6-3
Isner (USA, n°7) - Bye

Thiem (AUT, n°3 ) - Bye
Hurkacz (POL) bat Berrettini (ITA) : 6-4, 6-3
Auger-Aliassime (CAN, Q) bat Ruud (NOR, Q) : 3-6, 6-1, 6-2
Fucsovics (HUN, n°29) - Bye

Basilashvili (GEO, n°17) - Bye
M.Zverev (ALL) bat Kuhn (ESP, WC) : 4-6, 7-5, 2-2 abandon
Haase (PBS) bat Lacko (SLQ, Q) : 6-2, 6-4
Monfils (FRA, n°16) - Bye

Coric (CRO, n°11) - Bye
Carballes Baena (ESP) bat Kudla (USA) : 6-1, 6-2
Chardy (FRA) bat Jarry (CHI) : 6-7 (1), 6-2, 7-6 -5)
Simon (FRA, n°23) - Bye

Kyrgios (AUS, n°27) - Bye
Bublik (KAZ, Q) bat Sandgren (USA) : 5-7, 6-4, 7-6 (5)
Lajovic (SER) bat Cuevas (URU, Q) : 6-4, 6-7 (6), 6-3
Nishikori (JAP, n°5) - Bye

Anderson (AFS, n°6) - Bye
Munar (ESP) bat Gunneswaran (IND, Q) : 7-6 (3), 6-4
Sousa (POR) bat Tseng (TPE, WC) : 6-4, 7-5
Johnson (USA, n°31) - Bye

Dimitrov (BUL, n°24) - Bye
Lopez (ESP) bat Paire (FRA) : 7-5, 4-6, 6-4
Thompson (AUS) bat Norrie (GBR) : 4-6, 7-6 (5), 6-3
Khachanov (RUS, n°10) - Bye

Medvedev (RUS, n°13) - Bye
Mannarino (FRA) bat Bedene (SLO) : 4-6, 6-4, 6-2
Opelka (USA, Q) bat Struff (ALL) : 4-6, 6-3, 6-4
Schwartzman (ARG, n°21) - Bye

Wawrinka (SUI, n°30) - Bye
Krajinovic (SER) bat Herbert (FRA) : 6-4, 6-4
Albot (MDO, Q) bat Ebden (AUS) : 6-0, 3-2 abandon
Federer (SUI, n°4) - Bye

Tsitsipas (GRE, n°8) - Bye
McDonald (USA, LL) bat Humbert (FRA) : 6-4, 6-7 (4), 7-6 (4)
Mayer (ARG) bat M.Ymer (SUE, Q) : 4-6, 6-3, 6-4
Pella (ARG, n°26) - Bye

Shapovalov (CAN, n°20) - Bye
Evans (GBR, LL)  bat Jaziri (TUN) : 6-2, 6-0
Rublev (RUS, Q) bat Daniel (JAP) : 3-6, 6-3, 6-4
Cilic (CRO, n°9) - Bye

Cecchinato (ITA, n°14) - Bye
Dzumhur (BIH) bat Eubanks (USA, WC) : 1-6, 6-4, 7-6 (5)
Andujar (ESP) bat Karlovic (CRO) : 7-6 (2), 6-4
Goffin (BEL, n°18) - Bye

Tiafoe (USA, n°28) - Bye
Kecmanovic (SER, WC) bat Gulbis (LET) : 6-2, 7-5
Ferrer (ESP, WC) bat Querrey (USA) : 6-3, 6-2
A. Zverev (ALL, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.