Masters : Nadal peut-il le faire ?

Masters : Nadal peut-il le faire ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le lundi 16 novembre 2020 à 13h36

S'il a bien débuté le Masters de Londres face à Andrey Rublev, Rafael Nadal, qui n'a jamais remporté le tournoi des Maîtres, a-t-il les moyens de s'imposer cette année, 15 ans après son unique titre sur surface rapide en salle ?

 

Une entame parfaite, ou presque. Opposé à Andrey Rublev dimanche soir pour ses débuts au Masters de Londres, Rafael Nadal n'a eu besoin que de deux sets et 1h18 de jeu pour faire entendre raison au jeune Russe (6-3, 6-4), qui est le joueur à avoir gagné le plus de tournois cette année, avec un cinquième titre glané à Vienne au début du mois. "C'est important de bien débuter pour la confiance, et ça aide d'avoir gagné en deux sets, appréciait ensuite Nadal. Le service était très important ce soir. J'ai bien servi et je n'ai beaucoup souffert, ce qui m'a permis d'être plus détendu au retour. Et je suis heureux de la manière dont j'ai abordé cette rencontre. Le premier match est toujours difficile, et Andrey sort d'une saison incroyable." 

Un seul titre sur dur intérieur en 2005 

Mais l'Espagnol peut-il enfin réussir à remporter cette compétition à laquelle il participe pour la dixième fois ? S'il y affiche un bilan positif (19 victoires pour 14 défaites désormais) et qu'il a atteint la finale à deux reprises (2010, 2013), il n'est donc jamais parvenu à s'adjuger ce tournoi des Maîtres. Il y a dix ans, c'est Roger Federer qui l'en avait empêché, s'imposant en trois manches en finale (6-3, 3-6, 6-1). Et trois années plus tard, c'est Novak Djokovic qui l'avait privé du titre (6-3, 6-4). Le Suisse, qui se remet d'une opération du genou est absent, contrairement au Serbe, un grandissime favori qui vise un sixième titre dans la capitale anglaise. Ce qui lui permettrait d'égaler le record de Federer. Nadal, qui évolue dans le groupe "London 2020" aux côtés de Rublev, Dominic Thiem et Stefanos Tsitsipas, un tenant du titre battu par l'Autrichien quelques heures plus tôt, n'a donc pas les faveurs des pronostics, lui dont l'unique sacre sur dur intérieur remonte à 15 ans, lors du tournoi de Madrid 2005. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.