Masters : La tristesse de Nadal

Masters : La tristesse de Nadal©Media365

Paul Rouget : publié le dimanche 22 novembre 2020 à 11h59

Pour sa dixième participation à un Masters qu'il n'a jamais réussi à gagner, Rafael Nadal a été sorti dans le dernier carré par Daniil Medvedev samedi à Londres, après avoir pourtant servi pour le match. 

 

Encore raté ! Ce n'est toujours pas cette année que Rafael Nadal remportera le Masters. Pour sa dixième participation au tournoi des Maîtres, l'Espagnol, finaliste malheureux à deux reprises (2010 et 2013), s'est cette fois incliné en demi-finales samedi à Londres, face à Daniil Medvedev (3-6, 7-6[4], 6-3). "J'ai manqué une belle occasion d'aller en finale et de gagner ce tournoi, et je suis triste", a-t-il ensuite avoué en conférence de presse. Une belle occasion manquée donc, notamment car il a servi pour le match à 5-4 dans le deuxième acte. Mais le Russe lui a infligé un débreak blanc avant de remporter le tie-break, puis la troisième manche et donc le match. 

Il ne cherche pas d'excuses

"Il a très bien joué dans ce jeu, et pas moi, regrettait-il encore, niant avoir ressenti de la pression à ce moment. Je pense avoir fait suffisamment de choses dans ma carrière pour ne pas me cacher derrière l'excuse de la pression. Parce que j'ai gagné assez de matchs et de tournois dans des situations encore plus difficiles. Donc j'ai fait un mauvais jeu et multiplié les erreurs. Et puis dans le troisième aussi, quand je perds mon service alors que je devais le gagner, avec une volée facile que j'ai ratée. Ce sont donc les petits détails qui ont fait la différence. Mais bravo à lui. Encore une fois, il a très bien joué." Et si Nadal ne gagnera donc pas le Masters, l'épreuve de fin de saison consacrera un vainqueur inédit. Car Medvedev sera opposé dimanche à Dominic Thiem, finaliste malheureux de la dernière édition face à Stefanos Tsitsipas. L'Autrichien s'était débarassé un peu plus tôt du numéro 1 Novak Djokovic, également en trois sets (7-5, 6-7[10], 7-6[5]). Deux hommes qui s'étaient affrontés dans le dernier carré de l'US Open en septembre, avec une victoire en trois manches de Thiem (6-2, 7-6[7], 7-5[5]), vainqueur ensuite de son tout premier tournoi du Grand Chelem. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.