Masters - Federer : " Je suis très déçu "

Masters - Federer : " Je suis très déçu "©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 17 novembre 2019 à 10h40

Eliminé sèchement samedi aux portes de la finale du Masters par Stefanos Tsitsipas (6-3, 6-4), Roger Federer avait beaucoup de mal à décolérer après sa défaite face au Grec. Le Suisse cherchait notamment toujours à comprendre comment il avait pu rater deux smashs de suite dès le premier jeu.



Dans un jour sans samedi, Roger Federer n'a pas pesé bien lourd (6-3, 6-4) face à un Stefanos Tsitsipas en grande forme, samedi dans la première demi-finale du Masters de Londres. Éliminé aux portes d'une nouvelle finale (il aurait atteint la dernière marche pour la dixième fois de sa carrière), quatre ans après sa dernière disputée à l'O2 Arena et perdue contre Novak Djokovic, le sextuple vainqueur de l'épreuve s'en voulait beaucoup après-coup. « J'ai eu de bons passages, mais dans ces bons passages, il y avait des choses qui ne fonctionnaient pas bien et qui étaient très mauvaises. Et à ce niveau-là, ça ne doit pas arriver. C'est pour ça que je suis très déçu aujourd'hui », ne décolérait pas le Suisse, visiblement encore marqué par ses deux smashs ratés d'entrée et pour beaucoup dans le break réussi d'entrée par son adversaire.

Federer : « Manquer deux smashs dans un même jeu ? Cela ne m'était peut-être jamais arrivé »

Le numéro 3 mondial, très agacé en conférence de presse, n'a pas employé le terme de faute professionnelle ni impardonnable, mais c'est tout comme. « J'ai eu des occasions, je ne sais pas vraiment pourquoi ça s'est passé comme ça. Je pense qu'être breaké et manquer deux smashs dans un même jeu, c'est quelque chose qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps, peut-être même jamais. C'était dur, car ce n'est pas quelque chose que tu peux travailler à l'entraînement ou améliorer. Mes jambes n'étaient pas encore là, je ne m'étais pas encore fait à l'idée de jouer ces balles hautes », pestait Federer, qui ne s'en est jamais relevé réellement, contrairement à ce qu'il veut bien dire. « J'ai accepté, je suis passé à autre chose et je suis bien revenu dans le match. » Tellement bien qu'il n'a jamais comblé ce break de retard dans le premier set et a cédé deux fois son service coup sur coup en début de second set...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.