Masters (double) : Mahut et Herbert y seront encore

Masters (double) : Mahut et Herbert y seront encore©Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 15 octobre 2018 à 13h42

Quatre à la suite pour Mahut-Herbert. Pour la quatrième fois de rang, Nicolas Mahut (36 ans) et Pierre-Hugues Herbert (27 ans) seront de la partie en novembre à Londres pour le Masters de double, dont l'édition 2018 se déroulera du 11 au 18 novembre, a annoncé l'ATP lundi.

Ex-meilleure paire au monde, Nicolas Mahut ayant même occupé en 2016 le fauteuil de numéro 1 mondial, les deux Français ont reculé depuis dans la hiérarchie. Lundi, après actualisation du classement de double, le plus âgé des deux compères n'occupait plus que la 17eme place, quand le plus jeune stagnait au 19eme rang, pour une 9eme place commune à la Race de la catégorie. Ce qui ne les a pas empêchés de briller de nouveau cette année. Le duo vainqueur de la Coupe Davis avec les Bleus l'année dernière a même encore grossi son palmarès, déjà impressionnant, en y ajoutant Rotterdam et, surtout, un troisième sacre en Grand Chelem après l'US Open en 2015 et Wimbledon en 2016, et pas des moindres.

Mahut-Herbert au Masters, ce sont deux victoires et trois éliminations d'entrée


Battus en 2013 par les frères Bryan Porte d'Auteuil, l'Angevin et le Strasbourgeois se sont, en effet, enfin imposés à Roland-Garros. Une trajectoire des plus brillantes qui leur offre l'opportunité pour la quatrième fois consécutive de participer au Masters. Pour ce qui devrait constituer la dernière chance londonienne de Mahut, il conviendra pour le tandem français d'enfin se réconcilier avec cette compétition dont ils n'ont jamais franchi le premier tour et où ils n'ont gagné que deux matchs sur les huit qu'ils ont disputés. L'année dernière, Mahut et Herbert s'étaient inclinés contre Ryan Harrison et Michael Venus après avoir disposé lors de leur première sortie de Jean-Julien Rojer et Horia Tecau. En 2015, battus par Dodig-Melo et Rojer-Tecau, ils avaient sauvé l'honneur aux dépens de Matkowski et Zimonjic. Il y a deux ans en revanche, ils avaient perdu leurs trois matchs de la phase de poules (contre Klaasen-Ram, F.Lopez-M.Lopez et Kontinen-Peers). Dépasser le cap de la phase de groupes constituerait donc déjà une petite victoire pour "Nico" et "P2H".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.