Madrid Open Virtual Pro : Rafael Nadal victime d'une blague de Feliciano Lopez

Madrid Open Virtual Pro : Rafael Nadal victime d'une blague de Feliciano Lopez©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le lundi 27 avril 2020 à 22h00

Si Rafael Nadal a reporté son deuxième match du Madrid Open Virtual Pro à mardi, ce n'est pas en raison d'une blessure, dont l'annonce était une blague de Feliciano Lopez. L'épreuve a débuté ce lundi, et les Français sont déjà en difficulté.

Feliciano Lopez n'a pas manqué son coup ! Le directeur du tournoi de Madrid, dont une version virtuelle a démarré ce lundi, a piégé tout le monde après avoir annoncé une blessure de Rafael Nadal... qui n'était pas réelle. Vainqueur de Denis Shapovalov plus tôt dans la journée au tie-break (4-3), l'Espagnol, annoncé comme étant touché au dos, a dû renoncer à son deuxième duel, caritatif cette fois et contre DjMaRiiO, finalement reporté à mardi. Vingt-quatre heures après le forfait de Gaël Monfils, pour des problèmes de droits entre plateformes de streaming, l'épreuve a bien failli perdre un deuxième grand nom de la petite balle jaune. D'ailleurs, Feliciano Lopez, le directeur du tournoi, s'est exprimé à ce sujet : « Je ne sais pas s'il faisait des exercices physiques, ou pas, mais Rafa était inquiet de sa blessure. On l'a eu au téléphone et il nous a demandé à reporter son match à demain (mardi). » Quelques heures après cette déclaration, Feliciano Lopez a confirmé que tout cela n'était... qu'une blague.


Première journée compliquée pour les Français

En attendant, les premiers rencontres de l'épreuve avaient lieu ce lundi. Dans le groupe 1, outre Nadal, Andy Murray a disposé du Français Benoît Paire (3-1). Dans le groupe 2, Diego Schwartzman a battu David Ferrer (4-3 (4)), mais également John Isner (3-1). Dans le groupe 3, Fabio Fognini s'est incliné contre Stefanos Tsitsipas (3-0), avant de se rattraper face à Frances Tiafoe (4-3). Enfin, dans le groupe 4, David Goffin est venu à bout de Lucas Pouille (3-1). Chez les dames, dans le groupe 1, Belinda Bencic et Fiona Ferro ont gagné, respectivement face à Carla Suarez Navarro (3-1) et Karolina Pliskova (3-0). Dans le groupe 2, carton plein pour Sorana Cirstea, vainqueur de Johanna Konta (3-0), qui s'est rattrapée ensuite face à Victoria Azarenka (4-2), et Elina Svitolina (4-2). Dans le groupe 3, Caroline Wozniacki a battu Kristina Mladenovic (4-2). Enfin, dans le groupe 4, Kiki Bertens a eu le dernier mot, contre Angelique Kerber (3-0), alors que la rencontre entre Donna Vekic et Eugenie Bouchard a été interrompue, en raison de problèmes techniques. La Canadienne menait alors 1-0.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.