Le tournoi de Rennes interrompu par des manifestants

Le tournoi de Rennes interrompu par des manifestants©Twitter, Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 24 janvier 2020 à 08h59

Une centaine de manifestants ont fait irruption à l'Open de Rennes jeudi, lançant un fumigène pendant une rencontre qui a dû être interrompue pendant une demi-heure.



Il était un peu plus de 20 heures jeudi soir à Rennes, quand le match du Challenger breton entre le Français Evan Furness et l'Espagnol Ortega-Olmedo a été interrompu pour une raison peu banale : l'irruption d'une centaine de manifestants dans la salle, où ils ont même lancé un fumigène avant d'être évacués par les CRS.

Alors que se déroulait dans la ville une retraite aux flambeaux pour protester contre la réforme des retraites, ces manifestants, dont certains encagoulés, ont entonné des slogans anti-Macron et anticapitalistes. "On veut la retraite de David Blot (sponsor du tournoi, ndlr) ou on ira jusqu'au retrait ! Rejoignez la lutte !", pouvait-on lire sur leurs tracts, rapporte Ouest-France.

Le match, finalement remporté par l'Espagnol en trois manches (4-6, 6-2, 7-5), a pu reprendre après une demi-heure d'interruption. "Un tel événement ne peut être pris en otage pour d'obscures revendications, très éloignées des valeurs véhiculées par le sport", a réagi l'organisation du tournoi, qui a fait part de son "incompréhension". A noter qu'aucune interpellation n'a été effectuée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.