Laver Cup : Federer et Nadal permettent à l'Europe de repasser devant

Laver Cup : Federer et Nadal permettent à l'Europe de repasser devant©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 22 septembre 2019 à 00h12

Après la victoire de John Isner qui a remis les deux équipes à égalité, Roger Federer a battu Nick Kyrgios pour permettre à l'Europe de reprendre les devants. Le Vieux Continent a ensuite fait le break avec le succès de Rafael Nadal sur Milos Raonic. Les Européens mènent 7-3.

Un double pour donner de l'espoir au reste du Monde

Le reste du Monde reste en embuscade. Avant une journée où les matchs vaudront trois points, Nick Kyrgios et Jack Sock ont glané un précieux succès sur la paire Nadal-Tsitsipas (6-4, 3-6, 10-6). Après un premier set maîtrisé, ils ont finalement dû batailler jusqu'au super tie-break pour permettre au Monde de rester à deux points de l'Europe. Un résultat qui relance totalement cette Laver Cup avant la dernière journée.

Nadal ne laisse que des miettes

L'Europe ne compte pas laisser le reste du Monde s'approprier la Laver Cup. Si en début de journée, Isner a remis les deux équipes à égalité, Federer mais surtout Nadal ont refait l'écart pour l'Europe. L'Espagnol a été impitoyable avec Milos Raonic (6-3, 7-6). Dans un début de match équilibré, le vainqueur de l'US Open a sauvé huit balles de break. Et à 3-3, quand il a marqué plus de deux points sur le service adverse pour la première fois du match, il a réussi le break. Une réalisme effrayant qui a fait la différence. Ce jeu a lancé une série de trois jeux consécutifs gagnés par l'Espagnol. De quoi boucler le premier set. Lors de la deuxième manche, Rafa a été une nouvelle fois solide dans les moments chauds : le tie-break. Le jeu décisif a été à sens unique pour permettre à Nadal de gagner et surtout à l'Europe de faire le break dans la troisième Laver Cup de l'histoire.

Federer régale pour redonner l'avantage

Un peu plus tôt devant son public, Roger Federer s'est imposé pour permettre à l'Europe de reprendre les devants dans la troisième Laver Cup de l'histoire. Face à Nick Kyrgios, le Suisse a du s'employer (6-7, 7-5, 10-7). Mais c'était pour donner encore plus de plaisir aux fans genevois. Le match a été réellement spectaculaire et longtemps indécis. Le troisième au classement ATP a breaké son adversaire de manière précoce mais a concédé sa mise en jeu dans la foulée. C'est finalement au tie-break que le premier set s'est décidé. Plus en jambes physiquement, Nick Kyrgios a été le plus efficace malgré un début de jeu décisif catastrophique. Toujours aussi fantasque même dans un match exhibition, l'Australien a été mené 4-0 avant d'enchaîner les points pour prendre les devants. Pas suffisant pour l'emporter face à sa Majesté Federer. Lors de la deuxième manche, aucun joueur n'a voulu céder du terrain à son adversaire. Et c'est finalement le natif de Bâle qui a brillé au meilleur moment. A 5-5, il a enchaîné les coups d'exceptions face à un adversaire déconcentré pour prendre le service. Grâce à un jeu blanc, Federer a confirmé ce break pour enlever la deuxième manche et forcer son adversaire à jouer un super tie-break. Le Suisse a alors effacé un mini-break de retard pour s'imposer face à un Kyrgios qui perdait ses nerfs. Grâce à ce succès, l'Europe reprend le large sur le reste du Monde. De bonne augure avant les matchs de la night-session qui s'annonce important pour le résultat final.

John Isner avait pourtant donner de l'espoir au reste du Monde

Et si cette Laver Cup 2019 était moins déséquilibrée que prévu ? Après cinq matchs, le score est de 3-3 entre l'Europe et le Monde à Genève. Le samedi, les victoires valent deux points (trois points le dimanche), et le succès de John Isner sur Alexander Zverev permet donc à l'équipe de John McEnroe de revenir à égalité avec celle de Bjorn Borg. L'Américain s'est imposé 6-7, 6-4, 10-1, à l'issue d'une rencontre qui a duré 1h36. Une fois n'est pas coutume, Isner (14 aces au total) a perdu le premier set 7-2 au tie-break, mais s'est bien repris en gagnant le deuxième grâce à un break à 4-4. Tout s'est donc joué au super tie-break en dix points, où il n'y a pas eu photo. Roger Federer et Nick Kyrgios vont désormais en découdre pour savoir quelle équipe prendra l'avantage avant la night-session.

LAVER CUP 2019 (A GENEVE)
EUROPE - MONDE : 7-3

Vendredi 20 septembre 2019
Dominic Thiem bat Denis Shapovalov : 6-4, 5-7, 13-11
Jack Sock bat Fabio Fognini : 6-1, 7-6 (3)
Stefanos Tsitsipas bat Taylor Fritz : 6-2, 1-6, 10-7
Roger Federer/Alexander Zverev battent Denis Shapovalov/Jack Sock : 6-3, 7-5

Samedi 21 septembre 2019
John Isner bat Alexander Zverev : 6-7 (2), 6-4, 10-1
Roger Federer bat Nick Kyrgios : 6-7 (5), 7-5, 10-7Rafael Nadal bat Milos Raonic : 6-3, 7-6 (1)Nick Kyrgios/Jack Sock bat Rafael Nadal/Stefanos Tsitsipas : 6-4, 3-6, 10-6

Dimanche 22 septembre 2019
12h00 :Un double
Suivi de
Un simple
Suivi de
Un simple
Suivi de
Un simple

Vos réactions doivent respecter nos CGU.