Laver Cup : 3-0 pour l'Europe grâce à Zverev

Laver Cup : 3-0 pour l'Europe grâce à Zverev©Media365

Antoine Bourlon, publié le vendredi 22 septembre 2017 à 22h11

Pour la troisième rencontre de Laver Cup, deux des plus jeunes joueurs du Top 100 s'affrontaient. Alexander Zverev (Europe) a dominé son homologue canadien Shapovalov, qui représente le reste du monde, en deux tie-break. Il inscrit le troisième point de l'équipe du Vieux Continent, qui mène désormais 3-0.



Troisième match et...sixième tie-break. Opposé à Denis Shapovalov, Alexander Zverev a fait parler son « expérience» face à un adversaire qui, a seulement 18 ans, promet déjà beaucoup. Un duel de jeunes - 20 et 18 bougies - que l'on devrait revoir régulièrement au cours de la prochaine décennie. Malgré neuf possibilités de breaker manquées, Zverev s'est imposé en 1h50 de jeu grâce à une mise en jeune sûre et dominatrice (1 seule balle de break concédée) et deux jeux décisifs. Il offre à l'Europe son troisième point (3-0) après les victoires de Marin Cilic et Dominic Thiem sous les yeux de Roger Federer. Le double entre Berdych/Nadal et Kyrgios/Sock doit conclure une journée riche.

LAVER CUP / EUROPE - RESTE DU MONDE : 3-0
1ere journée - Vendredi 22 septembre 2017
Marin Cilic (CRO) bat Frances Tiafoe (USA) : 7-6, 7-6
Dominic Thiem (AUT) bat John Isner (USA) : 6-7, 7-6, 10-7
Alexander Zverev (ALL) bat Denis Shapovalov (CAN) : 7-6, 7-6
Suivi de : Tomas Berdych/Rafael Nadal (RTC/ESP) - Nick Kyrgios/Jack Sock (AUS/USA)

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Laver Cup : 3-0 pour l'Europe grâce à Zverev
  • LE REGIME ALIMENTAIRE DANS LE TENNIS: selon l'inénarrable Orange, Zverev a remporté son match grâce à sa "mise EN JEUNE" ....
    Jusqu'où Orange ira-t-il dans le laxisme rédactionnel?
    N'a-t-il pas lesmoyens de payer un correcteur (pas du Maghreb, de France) pour surveiller la forme de ses articlesdont la nullité de la forme n'égale que celle de leur fonds?