L'émouvante lettre d'adieu de Toni Nadal à Rafa

L'émouvante lettre d'adieu de Toni Nadal à Rafa©Media365

Rédaction Sport365, publié le lundi 20 novembre 2017 à 12h49

Coach historique de Rafael Nadal, Toni a fait ses adieux à son neveu dans une lettre ouverte publiée dans El Pais ce lundi.

27 ans et 75 titres : Dire qu Rafael et Toni Nadal ont fait un bon bout de chemin ensemble est un euphémisme. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et l'emblématique coach du champion espagnol avait annoncé en septembre dernier qu'il raccrocherait à l'issue de la saison. Dans une lettre ouverte publiée ce lundi dans El Pais (« Merci, Rafael »), l'oncle de Rafa a rendu un bel hommage à son neveu. « Je considère désormais comme terminée cette étape heureuse de 27 ans qui a commencé quand le fils de mon frère Sebastian (Rafael), est entré sur mon court de tennis à à peine trois ans (...) Je dois reconnaître et remercier énormément le premier responsable de ma chance : mon neveu Rafael. La relation avec lui a toujours été incroyablement facile dans le monde dans lequel nous vivons. (...) Grâce à lui, j'ai vécu des expériences qui ont dépassé tous mes rêves comme entraîneur », écrit-il notamment.
Toni Nadal : « Je n'ai jamais voulu que la rivalité dépasse les limites du terrain »
Puis Toni évoque ensuite l'éternelle rivalité entre l'actuel numéro un mondial et Roger Federer : « Je n'ai jamais voulu que la rivalité dépasse les limites du terrain, pas plus que je n'ai considéré un rival comme un ennemi. Cela m'a permis de les apprécier, de les respecter et d'apprendre d'eux » explique-t-il, en s'inquiétant plus généralement du « fanatisme dominant, surtout en politique mais dans les autres milieux aussi. (...) Cela nous ferait du bien de commencer à modérer nos passions sur le terrain et d'étendre cette attitude à tous les autres ». Si une grosse page se tourne, Toni Nadal ne va pas pour autant en perdre sa passion pour le tennis. « Je vous laisse et retourne à mes chers élèves de Manacor, car mon amour pour ce sport reste heureusement intact.» Pas mal, comme mot de la fin...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU