L'ATP ouvre une enquête sur l'affaire Young - Harrison

L'ATP ouvre une enquête sur l'affaire Young - Harrison©Media365

David HERNANDEZ, publié le mercredi 14 février 2018 à 09h34

L'instance internationale du tennis masculin a annoncé avoir ouvert une enquête sur des « allégations de préjudice racial » durant la rencontre entre Donald Young et Ryan Harrison.

L'ATP a décidé de ne pas prendre les accusations de Donald Young à la légère. Le tennisman américain a accusé son compatriote, Ryan Harrison, de propos racistes à son encontre au cours du 1er tour du tournoi de New-York. L'organisation qui régit le circuit a publié un communiqué mardi soir où elle annonce avoir ouvert une enquête. « L'ATP prend les allégations de préjudice racial, quelles qu'elles soient, extrêmement au sérieux. Nous allons procéder à une étude approfondie des images vidéo et de la bande son de ce match et ne ferons aucun commentaire supplémentaire jusqu'à la conclusion de l'enquête. »Les deux joueurs se taclent sur TwitterDéfait par Harrison durant la rencontre, Young s'est emporté contre son adversaire dès le premier jeu du match pendant un changement de côté. Les deux joueurs ont dû être séparés par le juge de chaise mais la passe d'arme a continué sur les réseaux sociaux. « Je suis choqué et déçu, Ryan Harrison, de vous avoir entendu me dire ce que vous ressentiez vraiment de moi en tant que joueur noir de tennis au milieu de notre match à New York », a écrit l'Afro-américain Donald Young, 28 ans, sur son compte Twitter. Ce à quoi a répondu Harrison. « Les accusations faites cette nuit par Donald Young à la suite de notre match sont absolument fausses. Je suis extrêmement déçu que quelqu'un ait réagi comme cela après la perte d'un match. (L'étude des) documents vidéo et audio vont m'innocenter à 100% ».

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.