L'ATP Cup a trouvé un point de chute

L'ATP Cup a trouvé un point de chute©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 07 janvier 2019 à 11h37

L'ATP a annoncé ce lundi que sa nouvelle compétition, l'ATP Cup, se déroulera à Sydney et Brisbane (Australie) en janvier 2020, et dans une troisième ville qui sera bientôt révélée.



Dimanche, lors de la remise des trophées du tournoi de Brisbane (remporté par Kei Nishikori chez les hommes et Karolina Pliskova chez les femmes), le directeur de l'épreuve avait déclaré qu'il ferait une « grande annonce » ce lundi. Le suspense a pris fin, et la grande nouvelle, c'est que Brisbane, tout comme Sydney, accueillera l'ATP Cup en janvier 2020. Une troisième ville, qui pourrait être Perth, qui organise à chaque début de saison la Hopman Cup, sera annoncée dans les prochains jours. Les deux villes australiennes organisaient jusque-là un tournoi ATP et un tournoi WTA durant les deux premières semaines de la saison. Reste à savoir si les tournois féminins perdureront en marge de cette ATP Cup. Quoi qu'il en soit, c'est Sydney, qui va construire un toit sur ses deux courts principaux, qui recevra la phase finale de la compétition jusqu'en 2022.

100 jours au programme et 750 points à gagner

Rappelons que cette nouvelle compétition, qui se déroulera moins de deux mois après la phase finale de la nouvelle Coupe Davis (qui aura lieu à Madrid) mettra aux prises du 3 au 12 janvier 100 joueurs venus de 24 pays, avec 750 points ATP à gagner en cas de victoire finale et un prize-money de 13 millions d'euros. Les pays seront sélectionnés en fonction du classement de leur n°1 national et chaque équipe pourra compter jusqu'à cinq joueurs. Deux simples et un double se dérouleront lors de chaque rencontre, et les équipes seront réparties en six groupes de quatre avec le premier de chaque groupe et les deux meilleurs deuxièmes qui se qualifieront pour les quarts de finale. Qui de la Coupe Davis ou de l'ATP Cup accueillera les meilleurs joueurs ? Suspense...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.