Kooyong : le tournoi de préparation à l'Open d'Australie annulé

Kooyong : le tournoi de préparation à l'Open d'Australie annulé©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mardi 26 octobre 2021 à 10h40

En raison de la situation sanitaire actuelle, le tournoi de Kooyong, qui sert traditionnellement de préparation à l'Open d'Australie, ne se tiendra pas en 2022.

Presque deux ans après, la pandémie de coronavirus continue de perturber les différents calendriers sportifs, au niveau international. Le tennis est un sport qui n'est clairement pas épargné. D'ailleurs, ce mardi, l'édition 2022 du tournoi de Kooyong a officiellement été annulée, en raison des incertitudes qui persistent, concernant la situation sanitaire actuelle, du côté de Melbourne. Cette épreuve précède traditionnellement le premier Grand Chelem de l'année et sert justement de préparation. Cette annulation a été annoncée via un communiqué, dans lequel, Adam Cossar, qui n'est autre que le directeur de ce fameux tournoi, indique ainsi notamment : « Avec la grande part d'incertitude ces derniers mois autour des mesures qui seront en place en janvier, il n'a pas été possible de faire en sorte de proposer le meilleur tournoi possible en toute sécurité. » Ce même tournoi avait alors déjà été annulé cette année, en 2021, forcément déjà pour les mêmes raisons.

Un tournoi qui aurait dû se tenir en janvier

Cette édition 2022 du Kooyong Classic aurait alors dû se tenir juste avant celle de l'Open d'Australie, qui aura lieu entre le 16 et le 30 janvier prochains. Pour ce qui est de l'Open d'Australie, il continue de faire parler de lui ces derniers temps, d'un point de vue organisation. En effet, les règles quant à la vaccination obligatoire ou non des joueurs et autres joueuses ne sont pas encore officielles. Surtout depuis que la WTA a envoyé un mail, publié également dans les médias, ces derniers jours, à ses différentes joueuses du circuit, afin d'indiquer que celles qui n'étaient pas vaccinées étaient, malgré tout, les bienvenues. Tout en devant alors respecter une quarantaine d'une durée de quatorze jours ainsi que des tests réguliers. Malgré tout, si cela n'était alors pas officialisé, plusieurs stars pourraient ainsi renoncer à ce premier Grand Chelem de l'année. Et la première d'entre elles n'est autre que le Serbe Novak Djokovic, qui a déjà été sacré à Melbourne à neuf reprises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.