Justice : Cent mille euros demandés par Rafael Nadal à Roselyne Bachelot

Justice : Cent mille euros demandés par Rafael Nadal à Roselyne Bachelot©Media365
A lire aussi

Corentin Marron, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 20h04

Rafael Nadal a poursuivi vendredi en diffamation l'ancienne ministre des sports Roselyne Bachelot. L'Espagnol demande 100 000 euros de dommages et intérêts pour l'avoir accusé de dopage dans une émission de télévision l'année dernière.

Les faits remontent à mars 2016, Roselyne Bachelot (alors chroniqueuse sur la chaîne C8) avait accusé Rafael Nadal, longuement absent en 2012, d'avoir prétexté une blessure pour dissimuler un contrôle antidopage positif. « On sait que la fameuse blessure de Rafael Nadal, quand il a été arrêté sept mois, est certainement due à un contrôle positif », avait alors déclaré l'ancienne ministre de la Santé et des Sports (de 2007 à 2010). Pour l'avocat du joueur, Me Patrick Maisonneuve, « ces propos auraient pu avoir des conséquences importantes en ce qui concerne les sponsors actuels ou à venir de Rafael Nadal ».
Nadal : « Ces accusations commencent à me fatiguer »
Selon Maitre Maisonneuve, le dossier fait état d'un sérieux problème au tendon du genou gauche. « Ces accusations commencent à me fatiguer », avait déclaré Rafael Nadal à l'époque. L'avocat de cette dernière, Me Olivier Chappuis, a longuement expliqué que le programme antidopage du tennisman « a toujours été d'un laxisme ahurissant » sur fond de « culture de dissimulation des contrôles positifs ». Pour ces accusations, Rafael Nadal demande 100 000 euros de dommages et intérêts à l'ancienne ministre.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU