Indian Wells - Paire : " Je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas où je vais "

Indian Wells - Paire : " Je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas où je vais "©Media365

Matthieu Angosto, publié le vendredi 09 mars 2018 à 13h22

Battu au premier tour du Masters 1000 d'Indian Wells par l'Américain Mitchell Kruger (6-4, 1-6, 6-4), Benoit Paire continue de traîner des problèmes de dos. Une blessure qui l'empêche de jouer à son meilleur niveau, et qui le plombe mentalement.

« J'ai un œdème osseux qui me provoque d'énormes douleurs dans le dos. [...] Je suis épuisé ». En conférence de presse après sa défaite au premier tour du Masters 1000 d'Indian Wells, contre Mitchell Kruger (6-4, 1-6, 6-4), Benoit Paire a avoué son mal-être sur ce début de saison. « J'ai vu tous les médecins du monde, j'ai fait tous les examens, j'ai fait tout ce qu'il fallait, mais ils ne savent pas trop ». Une blessure mystérieuse qui empêche le Français d'enchaîner les matchs. Après un début de saison prometteur (demi-finale à Pune et Sydney), le numéro 46 à l'ATP n'a pas réussi à confirmer. Ses résultats sont en dents de scie, et en plus de ses problèmes physiques, le natif d'Avignon n'est pas au mieux mentalement : « Je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas où je vais ». Malgré tout, Paire a régalé les spectateurs d'Indian Wells, le temps d'un tweener gagnant.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Indian Wells - Paire : " Je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas où je vais "
  • Benoît Paire constitue un cas médical unique: l'oedeme osseux au dos a migré vers le seul neurone de son cerveau, provoquant une diminution cognitive dramatique, pouvant aller jusqu'à sa disparition!

    le mec est nerveux et caractériel en match, ça fait de lui un abruti ? je comprends pas ces critiques tellement facile vis à vis de certains sportifs.