Indian Wells - Federer : " Je suis en excellente condition "

Indian Wells - Federer : " Je suis en excellente condition "©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le lundi 11 mars 2019 à 11h28

Après son centième titre en carrière acquis à Dubaï, Roger Federer ne s'est pas relâché pour son entrée en lice à Indian Wells, en se défaisant de l'Allemand Peter Gojowczyk (6-1, 7-5) ce dimanche. Avant de retrouver son compatriote Stan Wawrinka au tour suivant, le Maestro s'est arrêté avec le sourire en conférence de presse, satisfait de sa prestation.

Sous les yeux de Pete Sampras et Mike Tyson, Roger Federer n'a pas douté pour écarter l'Allemand Peter Gojowczyk (6-1-7-5) en 1h17 pour son entrée en lice au tournoi d'Indian Wells. Malgré un second set plus accroché, le Maestro est arrivé tout sourire devant la presse après la rencontre : « Je me suis senti vraiment bien. Je suis réellement satisfait par mon premier set, je me sentais tout simplement bien. » Le Suisse a néanmoins reconnu que la seconde manche fut plus difficile, à mettre au crédit de son adversaire allemand : « Le second set a été autrement plus difficile, il a mieux joué, mieux servi mais j'ai trouvé les solutions. »

Federer, chez lui dans les Alpes au désert

Grâce à son succès initial lors de cette édition 2019, Roger Federer a porté son total de victoires à 63 en carrière dans le désert californien, plus que dans tout autre Masters 1000 du circuit. Une réussite à Indian Wells que Federer explique par un plaisir particulier à disputer le tournoi : « Ça fait longtemps que je viens ici. Je crois que la dernière fois que j'ai perdu au premier tour ici remonte à 2001, ce qui m'a poussé à continuer cette belle série. Je sais qu'Indian Wells s'est joué ailleurs par le passé, mais j'ai toujours joué sur ces courts, que j'ai vu évoluer et grandir. Je me sens évidemment bien ici, et je suis en excellente condition. Même si vous entendez de la part de beaucoup de joueurs qu'il est difficile de jouer ici à cause de l'air désertique, avec les effets que cela induit, je dois admettre que je joue vraiment bien ici. »

L'an passé, « FedExpress » avait atteint son terminus en finale, stoppé par un Juan Martin Del Potro magistral. Cette saison, en l'absence de l'Argentin, Federer tentera de glaner une sixième couronne californienne. Pour cela, il faudra se d'abord se défaire de son compère Stan Wawrinka au troisième tour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.