Indian Wells : Face à un Coric en verve, Federer a dû sortir le grand jeu

Indian Wells : Face à un Coric en verve, Federer a dû sortir le grand jeu©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 17 mars 2018 à 21h45

Mis en grande difficulté par Borna Coric en demi-finale du Masters 1000 d'Indian Wells, Roger Federer a su se réveiller à temps pour éviter une première défaite en 2018. Le Suisse retrouvera Juan Martin del Potro en finale dimanche.

Breaké à deux reprises seulement sur le chemin des demi-finales du Masters 1000 d'Indian Wells, Roger Federer a été mis en difficulté sur sa mise en jeu et n'est pas passé loin de sa première défaite de l'année. Face au numéro 1 mondial, Borna Coric ne s'est pas montré tendu et a offert une belle réponse au jeu du Suisse. Sans concéder la moindre balle de break dans la première manche, le Croate a saisi sa deuxième occasion de prendre le service de son adversaire pour emporter à la surprise générale la première manche (7-5 en 41 minutes). Comme absent lors de ce match programmé en fin de matinée en Californie, Roger Federer a vu Borna Coric lui mettre la tête dans le seau en breakant d'entrée dans la deuxième manche. C'est alors que le numéro 1 mondial s'est réveillé.Coric n'a pas su saisir l'occasionAprès avoir sauvé une balle de cinq jeux à un sur son service, Roger Federer a su débreaker puis prendre de nouveau le service de Borna Coric pour arracher la deuxième manche (6-4 en 51 minutes) sur une malheureuse double faute. Déjà accroché, ce match est entré dans une toute autre dimension dans une dernière manche à couteaux tirés. Comme dans la deuxième, le Croate a immédiatement breaké sur un jeu blanc mais la réaction du Suisse n'a pas tardé, venant dès le jeu suivant pour recoller immédiatement. Si Borna Coric a dû sauver une balle de break dans le quatrième jeu, il est parvenu à prendre la main dans le toujours important septième jeu avant de s'offrir une balle de cinq jeux à trois dans la foulée... mais c'est là qu'il a senti le poids du match sur ses épaules et que Roger Federer a pleinement retrouvé son jeu. Un débreak puis un jeu de service autoritaire ont mis Borna Coric dos au mur et le jeune Croate a craqué, concédant son ultime mise en jeu blanche (5-7, 6-4, 6-4 en 2h21').Del Potro en démonstrationL'autre demi-finale a connu un scenario bien différent, à l'opposé même ! Milos Raonic n'a pas pu faire grand-chose face au retour en forme de Juan Martin del Potro. L'Argentin n'a jamais paru inquiété dans cette rencontre où, dans la première manche, il a infligé un double break et cinq jeux de suite pour conclure sur sa première balle de set (6-2 en 28 minutes). On aurait pu croire à un sursaut d'orgueil du Canadien dans la deuxième manche... mais il n'en a pas été. Incapable de créer le danger sur la mise en jeu de Juan Martin del Potro, Milos Raonic a perdu la sienne dès la première opportunité dans le troisième jeu avant de concéder le match sur son propre service dès la première balle de match (6-2, 6-3 en 1h06'). La finale qui s'annonce entre Roger Federer et Juan Martin del Potro est déjà alléchante.INDIAN WELLS (Etats-Unis, dur, extérieur, Masters 1000, 6 400 000 €)Tenant du titre : Roger Federer (SUI)FinaleFederer (SUI, n°1) - Del Potro (ARG, n°6)Demi-finalesFederer (SUI, n°1) bat Coric (CRO) : 5-7, 6-4, 6-4Del Potro (ARG, n°6) bat Raonic (CAN, n°32) : 6-2, 6-3Quarts de finaleFederer (SUI, n°1) bat Chung (CDS, n°23) : 7-5, 6-1Coric (CRO) bat Anderson ( AFS, n°7) : 2-6, 6-4, 7-6Raonic (CAN, n°32) bat Querrey (USA, n°18) : 7-5, 2-6, 6-3Del Potro (ARG, n°6) bat Kohlschreiber (ALL, n°31) : 3-6, 6-3, 6-4

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Indian Wells : Face à un Coric en verve, Federer a dû sortir le grand jeu
  • Le jeune Croate a fait un match exceptionnel.....Chapeau....IQuelle force mentale il lui fallait pour ne pas entendre les applaudissements de milliers de spectateurs lorsqu’il sortait une balle......pas très Fair -play les fans du Roi Rogers......Il aurait mérité gagner...

    La réaction du public est la même partout dans le monde, alors je ne vois pas de quoi critiquer. De plus les joueurs savent à quoi s'attendre, et Coric s'il est jeune n'en a pas moins déjà une longue expérience de la compétition. Bravo Federer encore une fois.

    La réaction du public est la même partout dans le monde, alors je ne vois pas de quoi critiquer. De plus les joueurs savent à quoi s'attendre, et Coric s'il est jeune n'en a pas moins déjà une longue expérience de la compétition. Bravo Federer encore une fois.