Godard, le cinéaste qui aimait le tennis

Godard, le cinéaste qui aimait le tennis©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 14 septembre 2022 à 12h24

Décédé mardi, à 91 ans, le cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard était un grand amateur de la petite balle jaune.



C'est à Rolle, dans le canton de Vaud, en Suisse, que Jean-Luc Godard s'est éteint mardi, à l'âge de 91 ans. Symbole de la Nouvelle Vague avec son film « A bout de souffle », l'un des premiers de Jean-Paul Belmondo, sorti en 1960, le réalisateur franco-suisse a eu recours à l'assistance au suicide pour mettre fin à ses jours en raison de « multiples pathologies invalidantes », comme l'a confirmé le conseiller de la famille à l'AFP. Une pratique légale et encadrée en Suisse. Auteur, écrivain, producteur, scénariste mais aussi critique de cinéma, Godard a eu plusieurs vies, et il se passionnait aussi pour le sport. Après avoir pratiqué le football, le basket-ball ou encore le ski dans sa jeunesse, il est devenu un amateur de tennis, même s'il déplorait la manière dont il est filmé.

Il n'aimait pas le sport à la télévision

"Une balle de Venus Williams n'a rien à voir avec une balle de Martina Hingis ou Kim Clijsters. Mais la télévision est incapable d'en rendre compte. Tout ce qu'elle sait faire, c'est nous présenter ce plan aérien un peu imbécile, parce que le cameraman a envie de s'amuser avec une grue. Du coup, on oublie l'essentiel, on oublie les corps. On chauffe les esprits, mais l'esprit est absent", regrettait-il dans le livre « Parlons sport » de Benoît Heimermann en 2007, dénonçant également "l'exploitation" du sport, et "le « cinéma » qui l'accompagne, ces champions qui brandissent le poing, montrent les dents dès qu'ils gagnent. C'est horrible. Même les femmes s'y mettent." Godard avait également évoqué dans cet ouvrage sa découverte d'Ana Kournikova, étoile filante qui a pris sa retraite en 2003, à 22 ans. "Lorsque je l'ai vue à Roland-Garros, j'ai été stupéfait. A la télé, je la prenais pour une Russe moyenne, plutôt râblée, avec le même visage que Boris Eltsine. Alors qu'elle est vraiment belle, vraiment élégante", soulignait-il. Il n'aura au final jamais vraiment filmé le sport, malgré plusieurs projets en ce sens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.