Geddes remis en liberté malgré sa condamnation pour viols

Geddes remis en liberté malgré sa condamnation pour viols©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le samedi 06 juin 2020 à 14h47

Ayant pourtant reçu une peine de 18 ans de prison, l'ancien entraîneur Andrew Geddes en a été sorti en attendant son deuxième procès en appel. Le parquet général s'était opposé en vain à cette décision.



Andrew Geddes, l'ancien entraîneur de tennis des clubs de Levallois et Nanterre condamné à 18 ans de prison, a été remis en liberté après deux ans en détention, en attendant son deuxième procès en appel. Le parquet général avait demandé à ce qu'il reste emprisonné, mais la chambre d'instruction l'a donc seulement placé sous contrôle judiciaire, alors que la date du nouveau procès n'est pas encore connue. Pour rappel, l'homme a été condamné pour viols au début des années 2000, sur quatre filles âgées de 12 à 17 ans qui avaient décrit un schéma d'emprise totale.

Son avocat l'estime « symbole de la violence sexuelle dans le sport »

« Mon client ne conteste pas les faits, mais tout le débat porte sur la juste proportion de sa peine, explique au Parisien son avocat, Me Benjamin Mathieu. Il a été jugé comme le symbole de la violence sexuelle dans le sport. Nous espérons que le dossier sera traité à sa juste mesure en appel. » Le parquet avait requis quinze ans de réclusion, et le verdict était donc allé au-delà. Le criminel, désormais âgé de 53 ans et qui reconnait donc les faits, avait toutefois indiqué qu'il ne s'était pas rendu compte d'une quelconque emprise de sa part sur ses élèves.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.