Federer pourrait faire la saison sur terre battue, où il rêve de retrouver Nadal

Federer pourrait faire la saison sur terre battue, où il rêve de retrouver Nadal©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 13 mars 2018 à 12h04

Ne serait-ce que pour se mesurer de nouveau à Rafael Nadal sur sa surface de prédilection, Roger Federer avoue qu'il pourrait retrouver la terre battue cette saison. Le Suisse avoue dans l'Equipe qu'il se pose très sérieusement la question.

Les fans de tennis rêvent de revoir Roger Federer et Rafael Nadal face à face, un jour sur terre battue. Mais sachant que le Suisse avait fait l'impasse sur la saison de terre battue la saison dernière et qu'à 36 ans (il aura 37 ans en août prochain), il est assurément beaucoup plus proche de la retraite que de ses débuts, un nouveau Nadal-Federer sur terre semblait très peu probable. En tout cas avant que Federer ne laisse entendre mardi dans l'Equipe qu'il pourrait retrouver la terre cette saison. Peut-être jamais aussi fort que depuis deux ans, le Suisse, de retour au sommet du tennis mondial, donne le sentiment d'avoir envie de se mesurer sur la surface de prédilection du Majorquin à son rival de toujours. Mais sans se faire trop d'illusion pour autant. « J'adorerais jouer Rafa sur terre, au meilleur des cinq sets, ne vous méprenez pas, avoue le double tenant du titre à Melbourne. J'aimerais voir ce qui se passerait maintenant. Mais il n'y a aucune garantie que j'aurais plus de chance aujourd'hui que par le passé. Je pense toujours qu'il est le joueur à battre sur terre et il sera sans doute pour toujours le meilleur joueur de l'histoire sur terre. »« Je ne sais si je me déplace mieux qu'avant sur terre »Parmi les nombreuses questions que se pose ce Federer en pleine réflexion, figure notamment cette éventualité que l'énorme travail qu'il a effectué au niveau de son revers puisse lui permettre aujourd'hui de bousculer Nadal, y compris sur son terrain de jeu préféré. « Je ne sais pas dans quelle mesure les progrès en revers dont vous parlez vont m'aider contre Rafa sur terre. Il reste celui qui se déplace le mieux sur terre. Je ne sais pas si je me déplace mieux qu'avant sur terre, je n'ai pas joué dessus depuis un bon moment. » Mais du calme, pour le moment, si Federer ne dit pas non à un come-back sur terre battue, il insiste bien sur le fait qu'il n'ait encore rien décidé. « Ça dépend de ce que j'ai envie de faire, de comment éviter la blessure, de ce que ma tête me dit de faire. » Mais il y pense. Et rien que ça, c'est une nouveauté par rapport à 2017. Les passionnés de la petite balle jaune croisent les doigts.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU