Du tennis chez Mouratoglou à partir du 16 mai !

Du tennis chez Mouratoglou à partir du 16 mai !©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 18 avril 2020 à 18h13

L'entraîneur de Serena Williams a annoncé ce samedi qu'il allait lancer l'Ultimate Tennis Showdown, un nouveau circuit de tennis, d'abord dans son académie de tennis près de Nice. David Goffin et Alexei Popyrin sont les premiers joueurs annoncés.

Voilà une bonne nouvelle pour les fans de tennis en manque de petite balle de jaune ! Alors que le circuit est suspendu jusqu'au 12 juillet pour cause de pandémie de coronavirus, une compétition va se dérouler à partir du 16 mai près de Nice. Pas une compétition virtuelle, mais de vrais matchs, avec de bons joueurs ! Patrick Mouratoglou a en effet annoncé ce samedi sur le site Tennis Majors qu'il lançait l'Ultimate Tennis Showdown (UTS), une nouvelle compétition de tennis, avec 50 matchs au programme sur cinq week-ends d'affilée. Dans un premier temps, les matchs se dérouleront à huis clos dans son Académie près de Nice et David Goffin et Alexei Popyrin (dont le père a initié le concept de l'UTS aux côtés de Mouratoglou) sont les premiers joueurs à avoir répondu présent. Le Belge réside à Monte-Carlo et l'Australien s'entraîne au sein de l'académie. Ils pourront dont être présents, alors que la France viendra tout juste d'entamer son déconfinement.

Des points et de l'argent en jeu

Au total, dix joueurs disputeront cette compétition, pour un total de 50 matchs sur cinq week-ends. Le nom des autres joueurs n'a pas encore été dévoilé. « Après ces 50 matchs, on fera le point, sur ce que les gens ont aimé ou pas aimé. Ce n'est pas un one-shot. L'UTS va durer toute la saison, et pour plusieurs années. Les joueurs gagneront des points, de l'argent, et il y aura un champion », explique Mouratoglou à Tennis Majors. Si dans un premier temps les matchs auront lieu dans le sud de la France, l'entraîneur espère que les prochaines rencontres de l'UTS se dérouleront ensuite aux Etats-Unis, en Australie ou en Asie quand la situation sanitaire le permettra.

Des tests, des gants, une balle par joueur...

La santé, justement, sera au cœur des préoccupations. « La dernière chose que nous voulons, c'est que quelqu'un tombe malade. Nous testerons tout le monde, puis il y aura une quarantaine de 15 jours, puis nous testerons tout le monde à nouveau avant de commencer. Bien sûr, il n'y aura pas de public, ni de coach ni de famille sur le court. Les joueurs ne se croiseront pas au changement de côté, les ramasseurs de balle porteront des gants et la balle sera différente pour chaque joueur », précise Patrick Mouratoglou. Voilà de quoi occuper les fans de tennis jusqu'au 14 juin. Le nom des huit autres joueurs qui disputeront cette étape niçoise et de l'éventuel diffuseur seront dévoilés ultérieurement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.