Double : Bartoli persiste et signe

Double : Bartoli persiste et signe©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 09 juin 2020 à 18h16

Dans l'émission « Match Point » diffusée sur Tennis Majors, Marion Bartoli a réitéré son souhait de voir les joueurs de double être moins rémunérés.



Il y a deux semaines, Marion Bartoli avait créé une petite polémique en déclarant que les joueurs de double devraient être moins bien payés et qu'il devrait y avoir moins de tournois de double tout au long de la saison. Ce mardi, la gagnante de Wimbledon 2013 persiste et signe, toujours dans l'émission « Match Point » diffusée sur Tennis Majors. Et elle s'appuie sur des chiffres pour étayer son raisonnement.

Bartoli : "Kubot a gagné plus d'argent que le 65eme mondial en ne jouant que le double"

« Avant tout, je ne souhaite pas supprimer complètement le double. Loin de là ! Cela fait partie de l'histoire de ce sport. Cela fait partie du tennis depuis tant d'années. Cela fait partie de la Coupe Davis ou de n'importe quelle autre compétition par équipes, rappelle-t-elle. Mais j'aimerais que l'on puisse réduire les gains en tournoi en double, car ils touchent trop d'argent. J'ai préparé mes chiffres pour vous donner une réponse précise. Par exemple, savez-vous que Lukasz Kubot, qui joue uniquement le double, pas un seul match en simple l'an passé, a gagné plus d'argent qu'un joueur classé entre le 65eme et le 70eme rang mondial : 795 000 dollars, contre 735 000 dollars pour l'Américain Tennys Sandgren, 70eme joueur mondial. Pensez-vous que c'est normal ? Je ne trouve pas. Je pourrais vous donner les détails pour chaque tournoi, mais quasiment à chaque fois qu'un joueur remporte le tournoi de double, et je parle par joueur, pas par équipe, il gagne plus d'argent qu'un joueur qui atteint les quarts de finale en simple ! Cela devient complètement ridicule. On dispute tous les qualifications à un moment de notre carrière. Si vous venez d'Europe ou d'Asie et que vous devez jouer à Indian Wells et à Miami et si vous êtes éliminé au dernier tour des qualifications à Indian Wells, vous devez attendre deux semaines avant de pouvoir jouer un autre match à Miami. Et bien vous allez gagner 67 fois moins d'argent qu'un joueur qui remporte le double à Indian Wells. Si un joueur de double me dit que c'est juste, nous avons un gros problème », peste Marion Bartoli, ancienne n°15 mondiale en double et gagnante de trois tournois dans la discipline.

Bartoli : « Créer un tournoi junior avec l'argent destiné au double »

L'ancienne joueuse a une proposition à faire pour mieux utiliser cet argent destiné au double : « Ce que j'aimerais voir c'est, par exemple sur les tournois WTA International, l'équivalent des ATP 250, au lieu d'avoir un tableau de double, utiliser l'argent pour créer un tournoi junior, voire un tournoi U20. Cela permettrait d'offrir une plateforme à ces joueuses qui n'ont pas très bien réussi la transition entre le circuit junior et le circuit professionnel, de rester près des joueuses de simple, voir comment le circuit fonctionne, et peut-être s'entraîner avec elles, et leur reverser une partie de cet argent afin qu'elles puissent utiliser ces fonds pour payer leurs coachs, leurs voyages et tout autre dépense. Avec cet argent, on pourrait créer un Masters à la fin de l'année également. On sait tous que ces tournois ne gagnent pas d'argent grâce au double. Ils en perdent, donc autant l'utiliser sagement. Encore une fois, si un joueur de double dit que j'ai tort, je suis ouverte au débat, mais je ne crois pas qu'on puisse débattre. » On attend la réponse des spécialistes du double, désormais !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.