Coronavirus : Pas de tournois ATP et WTA pendant six semaines ?

Coronavirus : Pas de tournois ATP et WTA pendant six semaines ?©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 12 mars 2020 à 15h50

Après l'annulation du tournoi d'Indian Wells, l'ATP et la WTA pourraient rapidement annoncer l'arrêt des circuits professionnels de tennis pour les six prochaines semaines.

Le tennis masculin va se mettre sur pause ! Alors que la chaîne britannique BBC avait fait fuiter l'information ce mercredi, l'ATP a confirmé par voie de communiqué la suspension pour les six prochaines semaines de son circuit principal, mais également du circuit Challenger face à la menace que le Covid-19 fait peser. Alors que la Fédération Internationale de tennis a pris les devants en annonçant ce mercredi le report de la phase finale de la Fed Cup, prévue à la mi-avril à Budapest, le conseil des joueurs de l'ATP a confirmé cette décision qui voit tous les tournois prévus jusqu'au 27 avril prochain être annulés. Cette décision concerne donc les Masters 1000 de Miami et de Monte-Carlo ainsi que les tournois de Houston, Marrakech, Barcelone et Budapest. Concernant l'évolution des classements, l'ATP a annoncé qu'aucune décision n'a encore été prise à ce sujet.


La WTA confirme pour Miami et annule Charleston

Cette décision ne concerne pour le moment que les tournois de l'ATP. La WTA s'est pour le moment bornée à confirmer l'annulation du tournoi de Miami et a annoncer que le tournoi prévu à Charleston la semaine suivante n'aura pas lieu. Dans un communiqué, la WTA assure qu'une décision concernant la saison sur terre battue sera prise d'ici moins de dix jours. « Ce n'est pas une décision qui a été prise à la légère et c'est une perte immense pour nos tournois, nos joueurs et les fans aux quatre coins du monde. Toutefois, nous sommes convaincus que cette décision est nécessaire afin de protéger la santé et la sécurité de nos joueurs, du staff, de la communauté du tennis et du public face à cette pandémie, a déclaré dans un communiqué Andrea Gaudenzi, président de l'ATP. La nature mondiale de notre sport et les voyages à travers le monde qu'elle impose présente des risques dans les circonstances actuelles, surtout face aux directives toujours plus restrictives mises en place par les autorités locales. Nous allons continuer à surveiller cette situation de manière quotidienne et nous sommes impatients de relancer l'ATP Tour quand la situation s'améliorera. » Cette décision s'applique aux tournois challenger de Nur-Sultan et Potchefstroom, qui n'iront pas à leur terme.


Une période post-US Open surchargée ?

Une décision qui, si elle est mise en pratique, pourrait imposer aux joueurs de ne pas jouer et, donc, de ne pas remporter de gains pour une période de plus d'un mois... mais également imposer une refonte du calendrier plus tard dans l'année. Car les dirigeants du tennis masculin et féminin n'ont, semble-t-il, pas perdu espoir de jouer à Indian Wells, présenté comme un officieux « cinquième Grand Chelem », et Miami plus tard dans la saison. Une hypothèse serait une reprogrammation des deux tournois sur les deux semaines suivant l'US Open, quitte à réduire le tableau final traditionnellement ouvert à 96 joueurs et joueuses. Une décision qui, si elle est confirmée, pourrait nuire aux tournois programmés à ce moment de la saison et, notamment... la Laver Cup organisée par Roger Federer. Revenu au Conseil des Joueurs de l'ATP, le Suisse pourrait avoir son mot à dire à ce sujet et toucher à sa compétition pourrait ne pas plaire à l'ancien numéro 1 mondial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.