Cordoba : Londero, la belle histoire

Cordoba : Londero, la belle histoire©Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 11 février 2019 à 09h03

Juan Ignacio Londero a remporté dimanche à 25 ans son premier titre sur le circuit en renversant en finale à Cordoba son compatriote Guido Pella (3-6, 7-5, 6-1) alors qu'il était mené 6-3, 4-2. L'Argentin, qui passe au nouveau classement de la 112eme à la 65eme place mondiale, n'avait encore jamais gagné un match ATP avant son incroyable semaine à 55 kilomètres de sa ville de naissance. Il était invité par les organisateurs.

C'est la belle histoire de la semaine en tennis. Juan Ignacio Londero, parfait inconnu de 25 ans, a remporté dimanche à Cordoba le tout premier trophée de sa carrière sur le circuit alors qu'il n'avait encore jamais gagné un seul match ATP avant cette folle semaine qui s'est déroulée à... 55 kilomètres de sa ville de naissance Jesus Maria. Invité par les organisateurs, le droitier habitué des Challengers (il n'avait participé qu'à trois tournois ATP, sans jamais parvenir à passer le moindre tour) a poussé son incroyable exploit jusqu'à remporter face à son compatriote Guido Pella une finale qui semblait tendre les bras au plus expérimenté des deux joueurs après un début de match entièrement à l'avantage du 59eme mondial.

Londero gagne son ticket d'entrée pour Roland-Garros !


Mené 6-3, 4-2, le tombeur lors de son fabuleux parcours à Cordoba de Lorenzi, Ramos-Vinolas, Schwartzman et Delbonis a signé une remontada incroyable pour finalement l'emporter 6-1 dans le troisième set (3-6, 7-5, 6-1) après avoir remporté onze des treize derniers jeux de cette finale. Fou de joie après la balle de match, Londero, 112eme au classement avant cette victoire, se retrouve 69eme ce lundi dans la nouvelle hiérarchie, lui qui n'avait encore jamais fait partie du Top 100. Il disputera donc Roland-Garros et Wimbledon. Un rêve éveillé pour celui qui rejoint l'Espagnol Santiago Ventura (vainqueur à Casablanca en 2004 sans avoir gagné un seul match sur le circuit auparavant) et le Belge Steve Darcis, qui avait réussi le même exploit trois ans plus tard à Amersfoort. Cela valait bien de partager sa joie sur le court avec ses supporters.

  CORDOBA (Argentine, ATP 250, terre battue, 460 803€)
Première édition

Finale
Londero (ARG, WC) bat Pella (ARG, n°8) : 3-6, 7-5, 6-1

Demi-finales
Pella (ARG, n°8) bat Cuevas (URU) : 6-1, 3-6, 6-3
Londero (ARG, WC) bat Delbonis (ARG) : 6-1, 6-0

Quarts de finale
Cuevas (URU) bat Bedene (SLO) : 7-6 (2), 6-1
Pella (ARG, n°8) bat Schwartzman (ARG, n°3) : 7-5, 6-2
Londero (ARG, WC) bat Cachin (ARG, Q) : 6-4, 7-6 (3)
Delbonis (ARG) bat Munar (ESP) : 7-5, 6-4

2eme tour
Bedene (SLO) bat Fognini (ITA, n°1) : 6-1, 6-4
Cuevas (URU) bat Jaziri (TUN, n°6) : 7-6 (5), 6-2
Schwartzman (ARG, n°3) bat Giannessi (ITA, Q) : 6-7 (4), 6-3, 6-0
Pella (ARG, n°8) bat Ramos-Viñolas (ESP) : 6-4, 7-6 (4)

Londero (ARG, WC) bat  Sonego (ITA) : 7-5, 6-3
Cachin (ARG, Q) bat Carreno Busta (ESP, n°4) : 6-7 (3), 1-0 abandon
Delbonis (ARG) bat Carballes Baena (ESP) : 6-7 (3), 6-2, 6-2
Munar (ESP) bat Cecchinato (ITA, n°2) : 6-3, 3-6, 6-1

1er tour
Fognini (ITA, n°1) - Bye
Bedene (SLO) bat Marterer (ALL) : 6-3, 6-4
Cuevas (URU) bat Bagnis (ARG, Q) : 6-4, 6-4
Jaziri (TUN, n°6) bat Berlocq (ARG, WC) : 6-3, 4-6, 7-6(4)

Schwartzman (ARG, n°3) - Bye
Giannessi (ITA, Q) bat Seyboth Wild (BRE, WC) : 6-7(8), 7-5, 7-6(4)
Ramos-Viñolas (ESP) bat Dellien (BOL, LL) : 7-6 (7), 4-6, 6-3
Pella (ARG, n°8) bat Lorenzi (ITA, LL) : 6-1, 6-3

Londero (ARG, WC) bat Jarry (CHI, n°5) : 6-2, 7-6(5)
Sonego (ITA) bat Andujar (ESP) : 6-3, 6-2
Cachin (ARG, Q) bat Norrie (GBR) : 6-4, 6-4
Carreno Busta (ESP, n°4) - Bye

Delbonis (ARG) bat Mayer (ARG, n°7) : 6-4, 6-7 (5), 6-3
Carballes Baena (ESP) bat Martin (SLQ, Q) : 6-3, 6-2
Munar (ESP) bat Andreozzi (ARG) : 6-1, 6-4
Cecchinato (ITA, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.