Challenger : Briand, l'acteur de "5eme set", est en demi-finales

Challenger : Briand, l'acteur de "5eme set", est en demi-finales©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 07 octobre 2022 à 19h12

Jurgen Briand, acteur à l'affiche du film "5eme set" où il joue un grand espoir du tennis français, crève l'écran cette semaine à Mouilleron-le-Captif. Vendredi, le tombeur de Richard Gasquet au 1er tour et 487eme au classement mondial s'est qualifié pour les demi-finales.



Quand Jürgen Briand, qualifié vendredi pour les demi-finales du tournoi de Mouilleron-le-Captif, se prend pour Damien Thosso. Avant de mettre le cap en début de semaine sur la Vendée pour participer au tournoi Challenger de Mouilleron-le-Captif, le premier était uniquement connu pour avoir incarné le second dans "5eme set". Réalisé par Quentin Reynaud, ce film sur le tennis revenait sur la carrière de Thomas Edison, joué par Alex Lutz, grand espoir du tennis mondial dans ces jeunes années mais dont le talent s'était évaporé dans la nature après une défaite en demi-finales à Roland-Garros dont il ne s'était jamais remis ainsi que de nombreuses blessures. Devenu professeur de tennis, Edison décide vingt ans plus tard de relever un dernier défi, toujours sur la terre battue de Roland-Garros, où l'immense favori n'est autre que Thosso, nouvelle star montante et qui a, lui, tout l'avenir devant lui, à 17 ans. Voilà pour ce qui concerne le cinéma, et on se passera de vous raconter la fin au cas où vous ne l'auriez pas vue. Car Damien Thosso, alias Jurgen Briand à la ville, n'est pas seulement joueur de tennis sur le grand écran. Il l'est aussi en vrai. Simplement, celui qui avait été repéré par la casteuse du film alors qu'il donnait un cours de tennis - il avait arrêté la compétition en 2019 pour devenir prof - ne joue pratiquement jamais et quand il joue, il dispute essentiellement des tournois Future (l'équivalent de la 3eme division).

Et dire que Briand voulait tout arrêter...



Mais cette semaine, le joueur de 23 ans coaché par Olivier Delaitre et Thierry Guardiola du côté de Villeneuve-Loubet a la chance de participer à Mouilleron-le-Captif à une épreuve comptant pour la 2eme division (le circuit Challenger). De quoi donner des ailes au 487eme au classement, qui avait créé la sensation au 1er tour alors qu'il avait dû passer par les qualifications en s'imposant en deux sets contre l'une de ses idoles Richard Gasquet. "J'étais limite gêné de l'avoir battu", avouait après-coup celui qui avait un temps songé à tout arrêter et n'avait encore jamais gagné un match en Challenger. Il a bien fait de continuer, d'autant qu'après son exploit contre Gasquet, il a confirmé face à Mathias Bourgue. Et le voici même en demi-finales, car vendredi, le Tchèque Tomas Machac, 110eme mondial, a subi le même sort que les deux Français (victoire 6-3, 1-6, 6-3). Samedi, celui qui se prénomme Jürgen parce que son père était fan du footballeur allemand Jürgen Klinsmann, sera opposé au Néerlandais Sels pour une place en finale. Comme dans un rêve, même si son rêve à lui c'est de disputer un jour un 5eme set. Ca ne s'invente pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.