Challenge Elite FFT - Nice : Herbert et Simon auraient voulu conclure plus vite

Challenge Elite FFT - Nice : Herbert et Simon auraient voulu conclure plus vite©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 10 juillet 2020 à 21h19

Qualifiés pour la finale du Challenge Elite FFT de Nice, Pierre-Hugues Herbert et Gilles Simon avaient tous les deux quelques regrets après leur demi-finale, qu'ils auraient pu conclure plus vite.

Joueurs les mieux classés des 24 tennismen français présents lundi dernier au coup d'envoi du Challenge Elite FFT de Nice, Gilles Simon (54eme) et Pierre-Hugues Herbert (71eme) se retrouveront en finale ce samedi, après leur victoire respective sur Hugo Grenier (242eme) en deux sets et Corentin Denolly (330eme) au super-tie-break. Les deux joueurs étaient évidemment contents de s'être qualifiés pour la finale, mais regrettaient de ne pas avoir conclu plus vite. « Je ne jouais pas si mal au début, un peu dans la lignée des matchs précédents, confiait Simon au micro de la FFT. Et il y a un moment où c'est devenu plus dur et là c'était autre chose sur le terrain. J'avais une avance assez confortable, en plus deux fois de suite (5-1 dans le premier set, 4-2 dans le deuxième, ndlr), et les deux fois je me suis fait rattraper. J'ai réussi à faire un bon tie-break, mais je manquais un peu d'énergie sur la fin, c'était dur de percuter et faire les efforts à chaque fois. »

Une quatrième victoire de suite

Même son de cloche du côté de Herbert : « Je savais que ça allait être un match intéressant. Il a gagné beaucoup de matchs, il était en confiance. Je suis très content de mon match dans l'ensemble. Je n'ai malheureusement pas réussi à breaker à 6-1, 5-4 service, mais c'est aussi de sa faute, il a bien joué les points. Après, on s'est lancé dans un super tie-break. Je suis très content d'être en finale, c'est ma quatrième victoire. » Les deux Français ne sont affrontés qu'une seule fois sur le circuit ATP, et Simon avait gagné sur abandon à Marseille en 2015, avant de perdre en 2018 à Indian Wells.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.