Carnet noir : Disparition d'un quintuple vainqueur de Grand Chelem

Carnet noir : Disparition d'un quintuple vainqueur de Grand Chelem©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 05 février 2021 à 11h09

L'américain Tony Trabert, membre du Hall of Fame du tennis, et vainqueur de cinq tournois du Grand Chelem en simple, dont Roland-Garros à deux reprises, est décédé à l'âge de 90 ans.

 

Star du tennis des années 50, Tony Trabert est décédé mercredi en Floride, à l'âge de 90 ans. Le natif de Cincinnati avait remporté cinq tournois du Grand Chelem en simple et autant en double, ainsi que la Coupe Davis en 1954. En simple, il s'est adjugé deux fois Roland-Garros (1954, 1955) et l'US Open (1953, 1955), et une fois Wimbledon (1955). Il également triomphé à trois reprises Porte d'Auteuil en double (1950, 1954, 1955), s'imposant aussi à l'US Open (1954) et à l'Open d'Australie (1955). Cette année 1955, il aura marqué les esprits avec un impressionnant bilan de 104 victoires pour seulement 5 défaites. Membre du Hall of Fame, il a pris sa retraite en 1963 avant d'entamer une carrière de consultant à la télévision, de 1971 à 2004 et a été capitaine de l'équipe américaine de Coupe Davis entre 1976 et 1980, dirigeant notamment un jeune John McEnroe. 

"Un voyage fantastique"

La fédération américaine de tennis (USTA) a rendu hommage au "kid de Cincinnati", et republié l'une de ses dernières interviews. "Ça peut paraître cliché, mais je ne sais pas où je serais si je n'avais pas joué au tennis, avait déclaré Trabert. J'aime à penser que j'aurais réussi à me débrouiller, mais je ne peux pas imaginer quelque chose qui m'aurait permis d'arriver où j'en suis. Le tennis a été bon pour moi. Je n'ai pas fait fortune, mais j'ai pu avoir un niveau de vie décent, j'ai voyagé à travers le monde et j'ai rencontré toutes sortes de gens. J'ai eu le droit à une éducation qu'on ne peut pas avoir dans les livres. Si mes comptes sont justes, je crois que j'ai dû jouer dans 57 pays différents. Pour un gars issu d'une famille de classe moyenne d'une impasse de Cincinnati dans l'Ohio, ça aura été un voyage fantastique." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.