Buenos Aires : Ferrer a eu droit à son hommage

Buenos Aires : Ferrer a eu droit à son hommage©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 13 février 2019 à 09h39

David Ferrer a eu droit à une entrée sur le court très particulière, mardi soir à Buenos Aires, qu'il dispute pour la dernière fois au même titre que tous les tournois auxquels le vétéran espagnol participera d'ici sa retraite, en mai prochain. Avant d'affronter Malek Jaziri, Ferrer a été accueilli par une haie d'honneur dressée par de nombreuses gloires présentes ou passées du tennis argentin, dont Gabriela Sabatini ou Guillermo Coria.

Un câlin de Gabriela Sabatina, une haie d'honneur des plus grandes gloires du tennis argentin, actuelles ou passées. Pour ce qui aurait pu être la dernière apparition de sa carrière à Buenos Aires, David Ferrer (36 ans) a eu droit à un vibrant hommage, mardi soir sur le court central avant son match du premier tour l'opposant au Tunisien Malek Jaziri. A son arrivée sur le terrain, le vétéran espagnol qui prendra sa retraite en mai prochain a eu la surprise d'être accueilli par les stars locales de la petite balle jaune, à commencer par la toujours somptueuse Sabatini mais aussi Juan Monaco, Juan Ignacio Chela, Guillermo Coria, José Acasuso et même Diego Schwartzman, qui pourrait être opposé au futur retraité en quarts de finale si les deux hommes s'imposent ce mercredi en huitièmes, respectivement face à un autre Espagnol Albert Ramos-Viñolas ou contre le Slovène Aljaz Bedene.

Un hommage qui a donné des ailes à Ferrer



Un accueil très spécial qui a porté chance à l'homme qui présente 28 titres à son palmarès, puisque Ferrer, ex-numéro 3 mondial aujourd'hui 149eme, s'est défait sous les yeux de ses admirateurs d'un jour de Jaziri (7-6, 6-3).


Face à Ramos-Viñolas, le Castillan, sauf nouvelle surprise, devrait cette fois ne pouvoir compter que sur lui-même. En revanche, s'il passe les tours, rien ne dit que l'Argentina Open ne souligne pas de nouveau la brillante carrière du marathonien des courts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.