Boris Becker demande l'immunité diplomatique

Boris Becker demande l'immunité diplomatique©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 14 juin 2018 à 23h35

Visé par une procédure de mise en faillite personnelle au Royaume-Uni, Boris Becker veut obtenir l'immunité diplomatique pour son rôle d'ambassadeur de l'Union européenne en République centrafricaine.

Actuellement sous le coup d'une procédure de mise en faillite personnelle au Royaume-Uni, Boris Becker a peut-être trouver un moyen d'échapper à d'éventuelles sanctions. En tant qu'ambassadeur de l'Union européenne chargé des affaires sportives, culturelles et humanitaires auprès de la République centrafricaine, l'Allemand cherche à faire reconnaître ce rôle par la haute court britannique. "Boum-Boum" serait en effet placé sous la protection de la Convention de Vienne, obligeant ainsi la République centrafricaine à donner son accord à la justice britannique pour lancer une procédure contre lui.

"Mettre un terme à cette farce"

«La décision de lancer une procédure de mise en faillite à mon encontre est totalement injustifiée. Tout ceci me porte tort financièrement, professionnellement et touche également mes proches. J'ai fait la demande de l'immunité diplomatique comme j'en ai le droit afin de mettre un terme à cette farce. Et une fois que tout sera terminé, ce sera à mon tour de réclamer des dommages et intérêts. Je poursuivrai les personnes qui ont initié cette procédure et les obligerait à assumer publiquement leur responsabilité », a expliqué Becker par l'intermédiaire de son avocat.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU